Analyses « bidon » ?

Rubrique

Depuis janvier 2009, sur internet, des « laboratoires » proposent des tests génétiques aux alentours de 400 €. Ces tests sont censés prédire un risque de cancer, de schizophrénie, de DMLA, de maladie d’Alzheimer, de malaria, de diabète ou même la dépendance à l’alcool  ! Plusieurs dizaines de pathologies plus ou moins graves et des maladies parfois rarissimes sont étudiées. Il suffit d’envoyer un peu de cellules buccales grâce au kit de prélèvement individuel.
De nombreux méde­cins et des responsables de l’Inserm dénoncent ces tests souvent déficients. Ni fiables ni éthiques, ces analyses ADN, qui tiennent compte uniquement de votre génome, ne donnent que des risques statistiques. En « accès libre » mais payant, il existe aussi des tests biologiques qui peuvent même être effectués à l’insu de la personne concernée : sida, paternité, sexe de l’enfant à naître... Une seule certitude, les entreprises qui vous les fournissent ne sont pas des philanthropes.
Petite précision : la plus importante d’entre elles est financièrement liée à Google, le célèbre « moteur » qui fera bien sûr tout pour vous aider à la sélectionner lors de vos recherches sur internet !

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Grossesse et allaitement sans soucis
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science