Asthmatiques : arrêtez le saucisson !

Rubrique

Des chercheurs de l’Inserm ont analysé les résultats d’une étude menée durant 7 ans sur 1000 personnes (moyenne d’âge : 43 ans). Résultat : une consommation importante de charcuterie (minimum 4 fois par semaine) est associée de façon directe à une aggravation des symptômes de l’asthme. D’autres études avaient déjà montré un lien entre cette alimentation et une augmentation du risque de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive).
À l’apéro, préférez les carottes et les concombres avec quelques fruits secs oléagineux !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 194

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Recettes faciles et gourmandes à l’huile de coco...
Les secrets d'un jeûne réussi