Asthme et eczéma protègeraient de certains cancers

Rubrique

Voilà qui va faire plaisir à ceux qui souffrent de peau de crocodile ou qui respirent en sifflant… Selon une étude québécoise réalisée sur des hommes, ceux qui avaient déjà souffert d’eczéma étaient 65 % moins nombreux à développer un cancer du poumon, et ceux qui avaient eu de l’asthme avaient 70 % moins de risques de faire un cancer de l’estomac… Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé des données recueillies lors d’une étude sur les expositions professionnelles des hommes et le cancer. L’étude a été menée entre août 1979 et mars 1986 auprès de 3 300 Québécois âgés de 35 à 70 ans qui présentaient un diagnostic de cancer. Huit types de cancers, dont ceux de l’estomac, des poumons, du côlon, de la prostate et de la peau, ont été pris en considération. D’après Myriam El-Zein, épidémiologiste et principale auteur de l’étude, l’hyperréactivité du système immunitaire en cas de maladies allergiques pourrait être la cause de cette réduction des risques de cancer.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 129

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de botanique
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de réflexologie plantaire