Asthme et palpitations : testez le yoga

Rubrique

Une récente revue de la littérature scientifique consacrée aux effets du yoga sur l’asthme a permis de faire le bilan de 15 essais contrôlés randomisés menés sur plus de 1000 hommes et femmes en Inde, en Europe et aux États-Unis. Les personnes participant à ces essais souffraient d’asthme depuis au moins 6 mois (et jusqu’à 23 ans) et ont été suivies durant des périodes allant de deux semaines à quatre ans selon les études. Au terme de ce passage en revue, les bienfaits du yoga en cas d’asthme ont été confirmés. Cette pratique ne suffit pas à elle seule à supprimer les traitements, mais elle améliore la qualité de vie, la fonction pulmonaire, et diminue les symptômes de l’asthme, ce qui suffit à en encourager la pratique et devrait motiver la réalisation de nouveaux essais de plus grande ampleur. Une autre étude récente dont les conclusions sont parues dans l’European Journal of Cardiovascular Nursing montre qu’à raison d’une heure par semaine pendant 12 semaines, la pratique du yoga donne des résultats très significatifs sur les palpitations, avec une réduction de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque et une amélioration de la qualité de vie.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 187

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Les secrets d'un jeûne réussi
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité