Le Grenadier (Punica granatum)

Ce qui pousse en novembre pour votre santé
Rubrique

« À la Saint-Élizabeth, tout ce qui porte fourrure n’est point bête », mais cela dépend de la région dans laquelle vous vivez et puis des circonstances. Si c’est pour cueillir « des pommes de Carthage » qui poussent dans les régions chaudes, vous n’aurez pas l’habit adéquat.

NOUS VOICI EN PLEINE PÉRIODE DE RÉCOLTE DES GRENADES
Évidemment, pas dans nos rudes contrées glaciales, mais dans les pays au climat chaud et ardent. Le fruit y est apprécié depuis l’Antiquité pour ses qualités gustatives, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques dues en grande partie à ses alcaloïdes et ses tanins. Pour nous, pauvres Gaulois, le fruit devra simplement être acheté chez un bon épicier.

PLUSIEURS FAÇONS DE RÉALISER VOTRE JUS DE GRENADE
La première est celle qui nécessite le moins d’appareil ménager, mais plus de main d’œuvre
> Coupez vos grenades en deux comme vous le feriez pour des oranges.
> Pressez vos deux moitiés sur un presse-agrume.
> Réservez le jus.
> Récupérez la pulpe et les grains accumulés dans le haut du presse-agrume, mettez-les dans une passoire et, à l’aide d’une cuillère en bois, comprimez le tout. Vous pouvez aussi passer les grains dans un chinois.
> Mélangez au 1er jus et ajoutez, si vous le désirez, un peu d’eau fraîche ou de jus de citron et du sucre, si nécessaire.
Vous pouvez enfin déguster.

La deuxième méthode consiste à utiliser un blender
> Coupez votre grenade en deux.
> Au-dessus d’un bol, tapez sur la peau extérieure avec une cuillère en bois pour en faire sortir les grains.
> Jetez-les dans le blender avec un peu d’eau ou un peu de jus de citron.
> Filtrez au-dessus d’une passoire en exprimant bien le tout.
> Ajoutez du sucre et buvez.

La troisième méthode est celle qui consiste à utiliser une centrifugeuse qui séparera directement le jus des grains, mais vous perdrez aussi des nutriments.

Pour son action rafraîchissante, diurétique, antioxydante, contre les fièvres et les maux de gorge, en complément de traitements médicaux dans le cas de diabète de type 2, en cas de rhumatisme inflammatoire, d’excès de cholestérol...
> Jus : selon que vous utiliserez des grenades douces ou acides, le jus que vous obtiendrez aura des usages thérapeutiques différents.
- Le jus de grenade acide est efficace contre les fièvres et a des propriétés antiémétiques.
- Le jus de grenade douce est adoucissant et est recommandé lors des irritations de la gorge, mais les autres indications thérapeutiques citées concernent toutes les variétés, acides ou douces.

Le jus riche en anthocyanines et en vitamine C est réputé pour son action antioxydante.
> Faites une cure de saison. Pour cela, il vous faudra une grenade par jour. Vous pouvez également profiter de la fin de l’automne pour associer la grenade avec des pommes, des poires ou des oranges, pour éviter, si vous y êtes sujette ou sujet, la constipation due à l’action astringente du fruit.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le jeûne : mode d’emploi
Les clés de l'alimentation santé
Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Ma Bible des aliments remèdes