Les Algues

mar, 17/09/2002 - 17:34 -- Sophie Lacoste
Rubrique : 

Premières formes de vie apparues sur terre, les algues concentrent les minéraux et oligo-éléments : elles sont sources de bienfaits nombreux, que ce soit en utilisation interne ou en application externe.

Certaines algues sont couramment utilisées comme épaississants ou gélifiants dans les plats "tout prêts", en particulier les desserts : agar, alginates, colloïdes et carraghénanes. D'autres sont proposées soit comme aliments, soit sous forme de compléments alimentaires.

L'INTÉRÊT NUTRITIONNEL
En France, les algues ont encore une place très restreinte dans la gastronomie. Pourtant, leur intérêt nutritionnel mériterait que l'on essaie de les marier aux poissons, en accompagnement. Riches en protéines de bonne qualité, elles sont en revanche pauvres en calories, avec très peu de graisses et de sucres assimilables. Leur qualité essentielle reste pourtant leur exceptionnelle richesse en minéraux et en oligo-éléments, ceux de l'eau de mer dont elles sont encore plus concentrées. 30 g d'algues suffisent à couvrir les besoins quotidiens en fer et en calcium par exemple. Elles apportent aussi tous les oligo-éléments indispensables, et une teneur en iode inégalable (les algues laminaires sont d'ailleurs "déiodées" avant consommation pour éviter les surdoses). Bien entendu, cette richesse en iode les fait contre-indiquer en cas d'hyperthyroïdie. Les algues apportent également des vitamines A, E, C et du groupe B en quantité, ainsi que du carotène. Autre intérêt de ces végétaux particuliers, leur teneur en fibres, mucilages et cellulose : ces substances gonflent dans l'estomac et agissent comme coupe-faim naturel et laxatif doux. On trouve des algues séchées à réhydrater et des algues fraîches dans certaines grandes surfaces, dans les magasins de produits naturels ou asiatiques. Sont même proposés des plats "tout prêts" dans lesquels les algues sont présentées en accompagnement de poissons cuisinés.

LES GRANDES INDICATIONS
Les algues font partie des végétaux ayant une action sur un nombre considérable de troubles de santé. Ainsi, elles peuvent être utiles pour lutter contre :

  • La fatigue générale
  • Les troubles nerveux
  • La déminéralisation
  • Le vieillissement
  • Les troubles de la ménopause
  • Les rhumatismes chroniques
  • L'obésité et la cellulite
  • L'artériosclérose
  • La bronchite chronique
  • Les rhumes et sinusites
  • Les aigreurs d'estomac
  • Certaines affections cutanées
  • Certains troubles circulatoires.

Il est peu de domaine où les algues ne peuvent rendre service. On les utilise soit dans l'alimentation, soit sous forme de gélules, comprimés ou ampoules (aux doses indiquées par les fabricants), soit sous forme externe, dans le bain le plus souvent.

LES CONTRE-INDICATIONS
L'hyperthyroïdie est la contre-indication majeure des algues. D'autres problèmes doivent vous conduire à éviter les bains d'algues : maladie infectieuse ou inflammation aiguë, eczéma suintant, tuberculose ou abcès pulmonaire, décompensation cardiaque, affection cardio-rénale, rhumatisme articulaire aigu et maladies mentales. En ce qui concerne l'utilisation d'algues par voie interne, tous ces soucis ne sont pas forcément en contradiction, mais il faut un  contrôle médical.

LES LAMINAIRES
On les utilise surtout pour renforcer ses défenses naturelles, se reminéraliser, améliorer sa circulation et maigrir, mais aussi pour mieux franchir le cap de la ménopause et freiner les méfaits du vieillissement. C'est aussi un bon anticholestérol.

À lire :
Les Thérapies marines, du Dr Dominique Hoareau, Editions Dangles 2002. Un ouvrage sur les vertus de l'eau de mer, des algues et du phytoplancton, et sur leurs modes d'utilisation.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer