Et si votre jardin s'évadait sur vos murs...

Dans l’univers béton des villes, la chance de vivre accompagné de végétaux se raréfie. La surpopulation, l’ultraconsommation, font reculer la nature. Mais quelle folie nous pousse à détruire ainsi nos privilèges vitaux, sources de bonheur et de santé ? Conscients du mauvais rôle joué par une négligence inquiétante, quelques esprits mieux informés ou simplement plus responsables se mettent à l’œuvre dès à présent pour redonner au monde le coin de paradis nécessaire à son équilibre.

Si, en marchant d’un pas pressé, vous prenez le temps de lever la tête, vous pourrez découvrir les oasis du ciel. Balcons, terrasses, rebords de fenêtres rivalisent d’astuces pour tenter de garder un peu d’humanité dans le béton armé.

Un concept révolutionnaire
José Dos Santos est un créateur, il étudie sans cesse et améliore ses performances. Non content de faire pousser les plus belles plantes dans la terre, il se lance dans l’hydroculture, avec une technique simple qui offre aux végétaux la possibilité de se développer dans les meilleures conditions, quel que soit leur environnement.

L’argile expansée remplace aisément la terre, supprimant les problèmes d’acidité et de parasites. D’un entretien facile, les plantes d’hydroculture ne sont pratiquement jamais malades. Heureux de pouvoir satisfaire les plus exigeantes situations, mais toujours à la recherche du meilleur à offrir, une idée colossale jaillit un jour dans l’esprit de cet infatigable chevalier de la nature. Que faire pour revitaliser les murs abritant les bureaux et les immeubles d’habitation ? Par quels moyens redonner le sourire à tous ces gens stressés, prisonniers des façades noircies par la pollution ?

Comment apporter aux citadins un bien-être naturel dans des lieux où, ni la place au sol, ni les conditions nécessaires ne sont réunies pour cultiver plantes, fleurs et arbustes ? C’est au cours d’un de ses rêves éveillés baignant de questionnements qu’apparut la solution qu’il attendait. Les villes de demain ne seraient plus jamais déprimées ni déprimantes. Les grands immeubles verraient leurs façades parées de la couleur de l’espérance qui est aussi celle de la nature.

De quoi s’agit-il ?
Les jardins verticaux sont fixés sur les murs, ils donnent l’impression de s’être littéralement envolés depuis le sol pour coller contre les façades l’étendue de leurs paysages sculpturaux. L’installation temporaire ou durable d’un manteau végétal est destinée à masquer ou couvrir des murs ou toute surface, en créant un véritable jardin vertical. Le concept P.O.D.G. a la particularité de ne rien laisser apparaître de ses supports, ce qui permet aux murs végétaux d’être là n’est donc absolument pas visible. L’effet magique des arches ou fresques végétales suspendues dans l’espace mural est surprenant.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Chimiofolies
Mon cahier de tisanes
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet