L'Aubépine

Amie de votre cœur
Rubrique

C’est la saison où les haies piquantes se parent de blanc. Les fleurs d’aubépine s’épanouissent et ne demandent qu’à être cueillies pour délivrer toute l’année leurs bienfaits dans vos tisanes.

La fleur d’aubépine, de son nom latin Crataegus oxacantha, est indiquée aux cœurs fatigués ! Eh oui, tout récemment encore, une publication médicale prestigieuse (Cochrane Database of Systematic Review) a confirmé que cette plante était une alliée rêvée en cas d’insuffisance cardiaque congestive, c’est-à-dire quand le cœur ne parvient pas à fournir un débit sanguin suffisant pour délivrer nutriments et oxygène un peu partout dans l’organisme !
Les Anciens utilisaient l’aubépine pour soulager la goutte, en cas de pleurésie, de vertiges, d’insomnie et d’angoisses... Plus récemment, on a pu constater, grâce aux analyses de ses composants, qu’elle méritait tout à fait sa réputation de plante antispasmodique, calmante, diurétique, et surtout, qu’il était tout à fait judicieux de l’utiliser pour faire baisser la tension artérielle, calmer les palpitations, lutter contre l’angine de poitrine et même pour soulager les troubles circulatoires liés à la ménopause.

LA CONFIRMATION D'UN USAGE ANCIEN
Quand on ne parvient pas à trouver le sommeil, la valériane se révèle souveraine ; quand le cœur bat la chamade, c’est l’aubépine qui apporte les meilleurs résultats, d’où son surnom, "valériane du cœur", donné au XIXè par un médecin du Jura, Ch. Fiessinger et repris par le professeur Léon Binet, médecin spécialiste de la réanimation cardiaque et auteur de nombreux livres d’histoire naturelle. Mais, au contraire de la valériane, très amère, la tisane d’aubépine est tout à fait buvable !

CONTRE LA COUPEROSE
L’aubépine peut aussi vous aider à lutter contre la couperose.
> Pour cela, concassez 3 cuillerées à soupe de fruits séchés, ajoutez autant de pétales et faites bouillir durant 15 minutes dans un demi-litre d’eau. Filtrez.
> Utilisez comme un tonique ou faites-vous des compresses à garder 20 minutes avant de mettre votre crème de nuit.

SES INDICATIONS EN RÉSUMÉ
- Troubles cardiaques
- Palpitations
- Hypertension artérielle
- Angine de poitrine
- Bouffées de chaleur
- Insomnie
- Nervosité
- Émotivité excessive
- Anxiété
- Angoisses
- Vertiges
- Bourdonnements d’oreille
- Angine

OÙ LA TROUVER ?
Les fleurs d’aubépine à préparer sous forme d’infusion sont commercialisées en pharmacies ou en magasins de produits naturels, mais vous pouvez aussi les récolter vous-même.
On trouve aussi l’aubépine sous forme d’extrait liquide, en ampoules, dans les magasins de produits naturels, en gélules ou en comprimés, mais aussi sous forme de teinture mère en pharmacies, ou sous forme de macérât glycériné...

COMMENT L'UTILISER ?
En infusion : contre les palpitations, l’insomnie, l’anxiété... Faites infuser une cuillerée à soupe de pétales dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 à 15 minutes. Prenez-en deux à trois tasses par jour. L’absence de toxicité de la plante permet d’en prendre sans risque durant de longs mois. Cette infusion se révèle aussi très efficace contre l’angine lorsque vous en buvez dès l’apparition du mal de gorge.
En gélules ou ampoules d’extraits liquides : suivre les indications du fabricant.
En macérât glycériné, pour les mêmes indications que l’infusion : 5 à 10 gouttes par jour.
En teinture mère (en pharmacie) : 10 à 20 gouttes dans un verre d’eau avant les repas, trois semaines par mois, en cas d’hypertension. 40 gouttes le soir au coucher contre l’anxiété et l’insomnie.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Chimiofolies
Mon cahier de tisanes
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet