Les pivoines

lun, 26/01/2009 - 13:28 -- Angela David
Rubrique : 

« Belle romantique, parfum envoûtant, cherche jardin pour relation sérieuse et durable »

Connue et célébrée en Asie depuis bien longtemps, fleur emblématique de la Chine impériale, elle n’arrive en Europe que vers le XVIIIe siècle. Botanistes et horticulteurs seront vite conquis par ses charmes, créant de nouvelles variétés en déclinant aussi bien les espèces arbustives que les espèces herbacées. Aujourd’hui, environ 600 à 650 variétés sont disponibles sur le marché français. Ajoutez à cela des pivoines hybrides et vous ne saurez plus lesquelles choisir pour embellir votre jardin.

PETITE PRÉSENTATION
Les pivoines ne sont pas originaires d’Asie. Présentes en Europe et sur le continent américain, elles étaient peu prisées, quoique leurs vertus médicinales soient connues depuis bien longtemps : le glycoside (paéoniflorine) contenu dans les racines tubéreuses est considéré comme efficace contre les spasmes musculaires, les douleurs et pourrait avoir un effet sédatif (à noter que les graines sont toxiques).

Les pivoines font partie de la famille des Paéoniacées et du genre Paeonia. On distingue :
- les pivoines herbacées, dont les tiges et les feuilles disparaissent chaque automne ; ces pivoines forment leurs bourgeons pour l’année suivante sous terre, elles sont donc rustiques ;
- les pivoines arbustives, avec un tronc ligneux qui peut atteindre 2 m de haut ; ce tronc subsiste en hiver, portant les bourgeons qui s’exprimeront l’année suivante, les feuilles sont caduques et tombent ; les pivoines arbustives sont donc peu rustiques ;
- quant aux hybrides intersectionnels ou "Itoh-hybrides", croisement entre une arbustive et une herbacée, leurs parties aériennes disparaissent en hiver, mais leur feuillage et leurs fleurs ressemblent à celles des arbustives ; elles supportent, comme les herbacées, des climats assez froids.

On trouve, au sein des pivoines herbacées, trois catégories : les pivoines de Chine, les plus répandues, les pivoines japonaises et les pivoines officinales.

LA PLANTATION EST UNE ÉTAPE-CLÉ
La pivoine nécessite de la place (1 m à 1,20 m pour l’arbustive), elle s’étale facilement et supporte peu la concurrence.
Autres impératifs : un bon ensoleillement et un sol qui ne garde pas l’humidité.
> Choisissez un sol drainant, riche, meuble. Il ne faudra pas hésiter à ameublir le sol assez largement (1,20 m de circonférence sur 40 à 50 cm de profondeur) en ajoutant du sable et de la tourbe. Travaillez la terre deux ou trois fois de suite et, peu avant la plantation, apportez du fumier bien décomposé qui sera incorporé de façon homogène, arrosez copieusement et laissez bien ressuyer la terre avant de planter.
> En sol lourd, prévoyez une couche drainante (gravier ou tuiles cassées au fond du trou).
> En cas de gel, le premier hiver, paillez largement en surface pour limiter les effets du soulèvement du sol qui pourrait endommager les yeux ou les racines.
> Préférez, pour des racines nues, une plantation en octobre-décembre (hors gel) ; il est cependant possible de planter jusqu’en mars, mais pas au-delà, car le feuillage est trop développé.
> Vérifiez l’état des plants, les racines doivent être fermes et ne sentir ni la moisissure, ni le pourri.
> Pour les pivoines arbustives, enterrez la greffe à 5-10 cm de profondeur. Pour les herbacées, les yeux (bourgeons) doivent être couverts de 2 à 3 cm de terre (il faut recouvrir et tasser délicatement lors de la plantation). Attention, plantées trop profondément, les pivoines font un feuillage abondant, mais ne fleurissent pas.
> Si la pivoine se présente en touffe, il faut impérativement diviser avant de planter. Vous laisserez pour chaque plant, à repiquer séparément, une tige qui restera sous terre, portant les 3-4 yeux qui donneront l’appareil végétatif de l’année, et 4-5 racines bien développées et en bon état.
> Pensez à marquer l’emplacement de vos plantations pour éviter les piétinements, surtout pour les arbustives qui poussent lentement.

DES BEAUTÉS QUI PRENNENT LEUR TEMPS !
La réputation des pivoines pour leur lenteur à fleurir n’est plus à faire, et pourtant… Plantées dans de bonnes conditions et si les souches sont de dimensions suffisantes, certaines variétés de pivoines herbacées ou hybrides peuvent fleurir dès la première année de plantation ; plus généralement, on attendra patiemment 2 à 4 ans !
Les facteurs qui interviennent sur la floraison sont : la génétique (caractéristiques de la variété), les conditions de plantation et la qualité de l’éclat de souche plantée (état sanitaire correct et 3 à 5 yeux présents).

NE VOUS PRIVEZ PAS DE BOUQUET !
Cueillir un bouquet de pivoines est un vrai plaisir. Cueillies en boutons à peine ouverts, les fleurs s’épanouiront tranquillement dans une atmosphère pas trop chaude ; la plante ne souffrira pas de cette cueillette s’il lui reste du feuillage, limitez donc le prélèvement de feuilles au strict minimum.
Garder les fleurs sur pied est aussi d’un bel effet. À noter que certaines, surtout les simples et les semi-doubles, produisent des graines très décoratives après la floraison.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Belle-Santé N° 111

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer