L’épinard

Balai de l'estomac
Rubrique

Légume-minceur, l’épinard est aussi un légume-santé remarquable. Mais attention, choisissez-le impérativement « bio » car si l’épinard concentre les nutriments, il absorbe tout aussi facilement les pesticides !

De la famille des chénopodiacées, l'épinard est très reconnaissable à ses longues feuilles vertes, frisées ou plates selon les variétés. Sans doute originaire d'Asie Mineure, il a été introduit en Europe à partir du VIIIe siècle lors des conquêtes arabes.

ET SI CE LÉGUME, GLOIRE DE POPEYE, ÉTAIT VRAIMENT UNE SOURCE DE BIENFAITS ?
Les nutritionnistes ont noté que 200 g d'épinard cuit n'apporte que 50 kcal. C'est donc un légume-minceur à privilégier puisqu'en plus, ses fibres stimulent le transit intestinal. L'épinard se comporte comme un véritable médicament naturel :
- il protège les capillaires et favorise la circulation sanguine
- il diminue les risques de maladies cardiovasculaires
- il retarde l'apparition de la DMLA et la cataracte

EXIGEZ L'ÉPINARD BIO !
Cultivé un peu partout en France ou en Belgique, l’épinard est présent sur les étals même en hiver. Systématiquement, lors des prélèvements pour analyse, l’épinard présente des records de concentration en phytosanitaires. Évitez donc de manger des épinards qui ne sont pas issus de l’agriculture biologique ! Si vous n’êtes pas sûr de leur provenance, préférez les surgelés avec un label AB.

COMMENT LE PRÉPARER ?
L’épinard est fragile et perd rapidement ses vitamines. Vous choisirez des feuilles sombres, tendres et charnues. Évitez les feuilles jaunes, flétries ou trop humides. Lavez-les au moment de les préparer. Ne les conservez pas plus de 2 jours dans le bas du réfrigérateur. Avant de les déguster crues ou cuites, vous les équeuterez en enlevant la côte. Pour préserver au maximum les vitamines et les qualités nutritionnelles, préférez la vapeur douce (ou étuvée).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Faut bien mourir de quelque chose !
Le Guide du thé vert
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène