Les Viornes (Viburnum opulus et Viburnum lantana)

Rubrique

Longtemps très utilisée, la viorne obier était surtout prescrite comme sédatif utérin. Quant à la viorne mancienne, elle a conquis une réputation de plante efficace contre l’asthme.

UN PEU D'HISTOIRE
Déjà apprécié par les Romains pour ses propriétés thérapeutiques et la régularité des branches (qui servaient à la fabrication des flèches), le Viburnum tient son nom du verbe latin vieo (lier, attacher) : on tressait l’osier en s’appuyant sur des rameaux de viorne. Les baies servaient à la confection d’une encre bleue-noire. Et l’on fabriquait de la glu à partir des racines.

LA VIORNE OBIER POUR LES FEMMES
On utilise la viorne obier principalement dans les cas suivants :
- règles douloureuses, insuffisantes ou trop abondantes
- grossesses difficiles et risques d’avortement ou d’accouchement prématuré
- spasmes utérins suite à l’accouchement
- crampes, contractions musculaires
- constipation, coliques, irritation du côlon
- arthrite
- problèmes ORL dont asthme (mais, dans ce cas, préférez Viburnum lantana).

Il semble assez difficile de se procurer de la tisane de viorne obier. En revanche, la teinture-mère se trouve facilement en pharmacie. La viorne peut être utilisée en décoction, en teinture-mère, ou en lotion

LA VIORNE MANCIENNE CONTRE L'ASTHME
Si les constituants et les propriétés de Viburnum opulus et de Viburnum lantana sont comparables, cette dernière est surtout indiquée dans les problèmes ORL et buccodentaires : déchaussement des dents, gingivite, asthme et rhume. Bien plus faciles et, sans doute, beaucoup plus efficaces, les macérats de bourgeons de Viburnum lantana sont LE remède contre l’asthme. Les macérats de bourgeons appartiennent à la gemmothérapie, branche intermédiaire entre l’homéopathie et la phytothérapie.

Il y a deux types de macérâts de bourgeons qui ont chacun leurs défenseurs, et qui donnent chacun d’excellents résultats.
- Les macérâts glycérinés 1D sont disponibles en pharmacie.
- Les macérâts concentrés ou macérâts-mères ne sont pas considérés comme des médicaments. Plus chers, ils sont en revanche plus pratiques puisqu’il suffit de 4 à 5 gouttes dans un verre d’eau. Ils sont vendus en magasins de produits naturels ou par correspondance.
Dans le cas de l’asthme, il est préférable d’associer aux mêmes doses Viburnum lantana à Ribes nigrum, et à Rosa canina si l’asthme se déclenche lors de rhumes ou autres infections ORL.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Recettes gourmandes anti-cancer
Quelle contraception choisir ?
Faut bien mourir de quelque chose !