Constipation : des solutions

mar, 02/10/2007 - 16:11 -- Sophie Lacoste
Rubrique : 

À la suite du questionnaire où nous demandions l’avis de nos lecteurs, plusieurs d’entre eux (d’entre elles plus exactement) nous ont demandé de refaire un petit «point» sur les recettes anti-constipation les plus efficaces, et les plus naturelles bien entendu. J’ai replongé dans les nombreux courriers traitant du sujet.

De l’eau ou de la rhubarbe

Le matin, dès que je me réveille, je bois 1/4 à 1/2 litre d’eau et je reste couchée 20 minutes, au moins. Je fais cela depuis 6 ans et ça marche. Si certains jours, on ne peut pas suivre cette démarche, 2 cuillerées à soupe de compote de rhubarbe à jeun font aussi de l’effet, mais il ne faut pas le faire chaque jour car cela peut fatiguer. À chacun de voir ce qui lui convient».
Rose-Marie L. des Pyrénées-Atlantiques

La bonne écorce d’orange

Faites bouillir l’écorce d’une orange fraîche, pendant une demi-heure, dans de l’eau. Jetez l’eau et faites bouillir à nouveau pendant vingt minutes dans une eau légèrement sucrée (20 g par litre). Laissez alors sécher l’écorce sur une assiette. Mangez-la le lendemain matin à jeun.

Oignon, citron et miel

Je vais vous donner mon petit secret de bien-être : je fais cuire dans un litre d’eau un gros oignon pendant 10 minutes. J’éteins le feu et j’y ajoute une cuillerée à soupe de miel et le jus d’un citron bien mûr. Je bois le contenu de ma bouteille avant de penser au petit-déjeuner. C’est un bon diurétique et je n’ai plus de constipation.»
Mme D.A.S. d’Abidjan

Le bon liseron

Tous mes amis et proches qui souffraient de constipation en sont aujourd’hui débarrassés grâce au liseron : ils commencent leur journée avec une tisane de liseron : mettez une cuillerée à café de feuilles sèches de liseron (ou 10 feuilles fraîches) dans une tasse. Couvrez d’eau bouillante et laissez infuser cinq minutes. Filtrez et buvez le matin à jeun, un quart d’heure avant votre petit-déjeuner.»
Gilbert I. de Montreuil

Oui, le liseron a des qualités ! C’est un doux laxatif surtout efficace quand la constipation est liée à une paresse de la vésicule biliaire (ce qui est souvent le cas).

La fleur de prunellier

À la moindre paresse intestinale, une petite tasse d’infusion de fleurs de prunellier le matin pendant 3 ou 4 jours et tout rentre dans l’ordre. Il suffit de faire infuser une cuillerée à café de fleurs sèches dans une tasse d’eau bouillante pendant un quart d’heure et de boire le matin à jeun.»
Yvonne K. de Vandoeuvre

Vive la violette !

Chaque année, je fais avec les violettes un sirop qui me préserve de la toux et de la constipation toute l’année. Il faut mettre trois bonnes poignées de pétales dans un bocal et couvrir d’eau bouillante. Faites ça le matin puis bouchez le flacon et vous laissez macérer jusqu’au soir. Ensuite, vous filtrez en pressant bien les pétales pour qu’il en sorte le meilleur ! C’est le moment d’ajouter du sucre en poudre : deux fois le poids de votre décoction. Remettez sur le feu, mais cette fois au bain-marie et laissez épaissir jusqu’à ce que ça ressemble à un sirop. Après, vous conservez dans un flacon bouché, comme n’importe quel sirop. Dès que mon intestin se fait paresseux, j’en prends trois ou quatre cuillères à café par jour.»
Marthe Y. de Fréjus

Pruneaux fendus

Pour augmenter les propriétés laxatives des pruneaux, il faut les fendre sur le côté, sans retirer le noyau et les cuire en 2 ou 3 eaux. Surtout, ils doivent être pris avant le repas, matin, midi et soir. Aucune constipation ne résiste à ce traitement simple.»
Pauline L. du Mans

De l’eau de chou

Pour lutter contre ma constipation, j’ai un truc à la portée de tous et qui permet de ne rien gâcher du chou ! Je bois trois ou quatre verres par jour du premier bouillon dans lequel a cuit un chou. Et comme, en hiver, je suis une cuisinière de chou émérite, je ne manque jamais de ma recette miracle !»
Ginette M. de Bourg-en-Bresse

Le bouillon de grand-mère

Dès que j’ai des problèmes de transit, j’utilise la recette de ma grand-mère, qui a toujours soigné toute la famille, le bouillon aux herbes. C’est très facile à faire, délicieux et d’une efficacité prouvée ! Mettez dans un litre d’eau une poignée de cerfeuil, une poignée de bettes, une poignée de laitue et une poignée d’oseille. Faites cuire, salez et ajoutez une noisette de beurre.»
Gabrielle V. de Faverges

Toutes ces herbes sont à la fois diurétiques et laxatives et ont donc toutes les raisons de vous donner satisfaction. Attention cependant pour les personnes sujettes aux coliques néphrétiques : l’oseille leur est contre-indiquée. Vous pouvez remplacer le beurre par de l’huile d’olive.

Du pourpier dans la soupe

J’ai des diverticules, mais depuis que je mets trois ou quatre branches de pourpier à cuire avec les légumes de la soupe, je n’ai plus de problème de constipation. Et c’est bien plus agréable de manger un bol de soupe chaque soir que de prendre des sachets prescrits par le gastro-entérologue.»
Émilienne N. de Pissos

Le pourpier est également délicieux en salade, cru, et c’est le végétal le plus riche en oméga 3. Quand on pense que les jardiniers, dont il envahit les plantations, ne connaissent souvent pas toutes les vertus de ces feuilles dodues et les mettent sans vergogne au compost!

Paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer