Enregistrer

La ballote

sam, 17/10/2009 - 13:58 -- Sophie Lacoste
Rubrique : 

La ballote porte le nom savant de Ballota nigra (Ballote noire), mais on la connaît plus souvent sous ceux de marrube fétide ou ballote puante.

La ballote fraîche, dégage une forte odeur de moisi qui a fait fuir les phytothérapeutes jusqu’à l’aube du XVIIe siècle. À tort, puisque c’est une plante irremplaçable pour calmer les angoisses, la nervosité et lutter contre l’insomnie.

UN SOSIE DE L’ORTIE
On la confond souvent avec les orties dont elle se différencie pourtant par l’odeur. Il fallut attendre le botaniste Ray et le début du XVIIe siècle pour que l’on découvre son efficacité dans le traitement des névroses, de l’hypocondrie et de l’hystérie. Dans les premières années du XXe siècle, le Dr Leclerc, chef de file de l’École Française de Phytothérapie, confirmait son activité dans tous les troubles du nervosisme, les phobies et les états anxieux. En concentré, c’est aussi un remède de la goutte et des crises rhumatismales. Des études, effectuées chez l’homme, prouvent que la ballote réduit notablement l’anxiété et qu’elle peut souvent se substituer aux benzodiazépines lors d’un sevrage progressif.

GÉLULES OU ALCOOLATURE
Dans le temps, les médecins ne juraient que par l’alcoolature de ballote, mais elle existe aujourd’hui sous forme de gélules, et on retrouve la plante dans certaines préparations complexes, en association avec d’autres extraits végétaux apaisants, pour lutter contre les insomnies et la nervosité. Si vous la prenez sous forme de gélules, respectez la posologie indiquée par le fabricant.

EN TISANE AUSSI
Mais vous êtes prévenu : ce ne sera pas une dégustation de rêve ! Cependant, il est possible d’atténuer le mauvais goût et de rendre le breuvage tout à fait supportable en associant d’autres plantes aromatisées à notre fétide amie ! Choisissez pour cela de la menthe, de la mélisse, de l’anis, du fenouil ou de la sauge.

POUR L'INFUSION (avec des plantes sèches) :
> Mélangez moitié ballote et moitié menthe ou anis ou fenouil ou sauge (selon vos goûts).
> Prélevez une cuillerée à soupe du mélange, faites chauffer 20 cl d’eau.
> Aux premiers frémissements, versez l’eau sur les plantes, couvrez et attendez 10 minutes avant de filtrer et de boire.
Recommencez deux à trois fois par jour.

À RÉCOLTER EN ÉTÉ
En juillet ou en août, vous pouvez la récolter (la plante entière), avant ou pendant la floraison. Puis vous la faites sécher dans un endroit sec, à l’ombre, et vous la stockez dans un sac en papier pour l’avoir à disposition toute l’année.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Voir aussi : 
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer