La ronce

Rubrique

La ronce est excellente pour le cœur et redoutable contre l’angine !

On en récolte les fruits, délicieux en gelée, et ses feuilles soignent les maux de gorge. Jean Palaiseul, journaliste spécialisé en phytothérapie, rappelle à quel point la nature est bien faite et prend exemple sur la ronce qui « est un exemple supplémentaire de la sagesse de la nature et de l’harmonie de la création : ses feuilles fraîches, écrasées entre les doigts et frottées sur la peau, arrêtent immédiatement le saignement des égratignures que peuvent faire ses épines. »

LES MÛRES CONTRE LA GOUTTE ET LA CYSTITE
Les fruits ou leur jus ont été utilisés pour soigner la goutte et les cystites.
Très indiquées pour soigner les muqueuses, les mures peuvent aussi soulager les aphtes et accélérer leur cicatrisation.

DES FEUILLES POUR LA BOUCHE ET LA GORGE
Par voie externe, les feuilles de ronce peuvent être employées en cas de blessures légères, mais c’est surtout en décoction qu’on les emploie pour soigner les maux de bouche et de gorge. En bains de bouche et en gargarismes, elles soignent l’angine, la gingivite, la glossite, la pharyngite, la laryngite, les névralgies dentaires, les plaies atones, tout cela grâce à leur astringence. Le Dr Valnet les considérait comme le meilleur moyen de se débarrasser d’une angine. Par ailleurs, la feuille de mûrier, comme celle de framboisier ou de myrtille, est une alliée intéressante quand on veut lutter contre le diabète.

UNE AMIE DU CŒUR
Les mûres contiennent des composés phénoliques qui pourraient peut-être expliquer leurs effets sur le système  cardio-vasculaire. Dans une étude in vitro réalisée récemment, des chercheurs ont étudié les effets d’extraits de six fruits différents : celui de mûres est le plus efficace pour inhiber l’oxydation du cholestérol, autrement dit, pour faire baisser le taux du « mauvais cholestérol ». D’autres études récentes ont montré que des extraits de mûres pouvaient inhiber, in vitro, la croissance de certaines cellules cancéreuses. Les chercheurs attribuent ces propriétés des mûres à leur teneur en différents anti-oxydants dont l’acide ellagique, la vitamine C, les anthocyanines…

LES INDICATIONS
La feuille de ronce
En interne comme en externe, c’est donc sous forme de décoction qu’on emploie généralement la feuille de ronce. Ensuite, selon les besoins, on l’utilise en bains de bouche, en gargarismes, ou bien on en boit plusieurs tasses dans la journée.
Voici les principales indications :
> Angines, gingivite, glossite, pharyngite, douleurs dentaires
> Blessures légères, égratignures
> Diabète
> Excès de cholestérol
> Digestion difficile

Les mûres
> Infections urinaires
> Goutte
> Prévention des maladies cardiovasculaires
> Aphtes

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?