Enregistrer

Enregistrer

La nigelle (Nigella sativa)

dim, 19/06/2011 - 19:50 -- Sophie Lacoste
Rubrique : 

Anti-diabétique, digestive, respiratoire, anti-allergique… Appelée aussi « cumin noir », la nigelle cumule les bienfaits. L’efficacité de son usage traditionnel est aujourd’hui confirmé par la science.

Cette plante aux feuilles très fines, qui donne une fois par an des fleurs bleues magnifiques, est une sorte de renoncule dont les petites graines noires sont utilisées par de nombreuses médecines traditionnelles en cas de troubles métaboliques (diabète, hypertension, cholestérol…), mais aussi pour lutter contre les maladies respiratoires, digestives, et en externe pour les problèmes de peau. Ces petites graines, appelées « cumin noir », ressemblent aux graines de lin, mais sont plus foncées.

UN REMÈDE TRADITIONNEL
C’est surtout au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique que la graine de nigelle, Nigella sativa, est considérée comme une panacée. Je ne la connaissais pas jusqu’à ce que des amis m’en rapportent d’un voyage au Maroc. Les habitants du marché où ils en avaient acheté une belle poignée leur avaient expliqué qu’on la respirait pour dégager les voies respiratoires. Et c’est vrai que lorsque vous frottez quelques graines dans un mouchoir, vous faites « jaillir » son arôme puissant. C’est l’idéal en cas de rhume, mais aussi de rhume des foins !

DE NOMBREUSES INDICATIONS
Cette épice aromatique sert aussi bien à soigner les troubles respiratoires que les maux gastriques, intestinaux, circulatoires et peut également stimuler le système immunitaire. Depuis les années 1950, des dizaines d’études scientifiques lui ont été consacrées, montrant d’une part sa composition très complexe (acides aminés, principes aromatiques…) et d’autre part son efficacité dans de nombreux domaines.

Bien qu’il n’y ait pas encore d’études scientifiques pour prouver chacun de ses emplois ancestraux, dans la mesure où elle ne présente pas d’effets secondaires indésirables, on peut réellement en faire une cure pour tous ses usages traditionnels, c’est-à-dire en cas de :

  • fatigue physique et intellectuelle
  • besoin de renforcer son système immunitaire
  • faiblesses digestives (douleurs gastriques et intestinales, flatulences...)
  • asthme et allergies
  • refroidissements : bronchites, affections grippales... que ce soit en prévention ou lorsque la maladie est déclarée.
  • rhume des foins
  • pré-diabète et diabète
  • hypertension
  • pour protéger son système cardio-vasculaire.
Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer