Carnets, cahiers, livres...

Rentrée oblige, on a envie de jolis cahiers et de petits carnets... Agrémentés de rubans, d’images, de photos, ils ne ressembleront pas à leurs cousins vendus dans le commerce... et nous donneront l’occasion de recycler toutes les pages blanches inutilisées l’année précédente par nos bambins !

Vous l’avez compris, nous allons nous faire plaisir, d’abord parce que c’est toujours agréable de se sentir autonome et de se fabriquer ses petites affaires avec ce qu’on a sous la main, sans avoir besoin de prendre systématiquement sa voiture et son porte-monnaie… et puis aussi parce qu’en évitant le gaspillage, on préserve un peu les arbres sur cette jolie Planète Bleue où l’on espère pouvoir respirer encore longtemps…

AVEC QUOI ?
Ici, j’ai utilisé des feuilles neuves, mais en général je récupère les “restes” de mes jolies coccinelles dessinatrices… Pour les couvertures, on va utiliser du papier cartonné, imprimé ou pas, dessiné ou pas, barbouillé ou pas, cela dépendra si on veut le recouvrir ou le laisser tel quel.

COMMENT ?
Il y a plusieurs façons de relier, mais je vais vous expliquer les plus faciles à mettre en œuvre et, pour cela, je vais détailler au maximum les différentes étapes.
Il faut savoir que dans le jargon du relieur, un cahier est un groupe de pages pliées ensemble. Chaque cahier devrait comprendre 4 à 6 feuilles de papier pliées en leur milieu. Ainsi ce sont eux, serrés les uns sur les autres et reliés ensemble, qui nous donnent le carnet, le cahier d’écriture et le livre au final. Mais ici je parlerai de groupes de pages pliées ensemble, ce sera plus clair pour tout le monde.

LE PETIT CARNET
Il vous faut :
- des feuilles à recycler de format A4
- 1 feuille de papier cartonné de 15,5 cm de haut par 21 cm de large (à couper en deux), ou 2 de 15,5 x 10,5 cm.
- 2 chutes de tissu de 18 cm x 5 cm environ
- 1 ruban de 1 m x 5 mm
- 1 grosse aiguille
- colle
- ciseaux
- règle
- pinces
- une perforatrice ou un emporte-pièce.

=> Prendre les feuilles A4 et les couper en 2 en ne conservant que les morceaux vierges et indemnes, si vous avez fait de la récupération. On peut mélanger les couleurs.
=> Les mettre 3 par 3, bien les empiler ensemble, les tasser au mieux sur une surface plane et les plier en 2.
=> Faire ainsi plusieurs groupes de pages pliées ensemble.
=> Mettre une pince de chaque côté.
=> Coller une chute de tissu sur toute la hauteur des feuilles en prenant soin de faire des ourlets en haut et en bas pour éviter que le tissu ne s’effiloche, vous pouvez mettre un poids dessus pour bien coller l’ensemble.
=> Quand le tissu est bien collé, prendre les cartons et les positionner en couverture, se servir des pinces pour bien les poser.

=> Prendre la 2e chute de tissu (de la hauteur du carnet) et la coller sur la première en prenant soin de déborder sur une partie de la couverture, laisser sécher.
=> Faire des trous à la perforatrice ou à l’emporte-pièce sur toute la hauteur du tissu.
=> Prendre le ruban, laisser un peu de marge, le passer dans le premier trou par-dessous en le faisant ressortir par le même trou dessus, ensuite le passer sur le haut du carnet et le repasser par-dessous dans le premier trou.
=> Reprendre le ruban et le passer par le côté du carnet dans le 2e trou par-dessous, de manière à ce que le ruban fasse un joli dégagé sur la tranche du carnet.

=> Continuer comme ça jusqu’au dernier trou, passer sous le bas du carnet avec le même principe qu’en haut et recommencer en remontant.
=> Terminer par un joli nœud, couper ou laisser pendre le reste du ruban qui servira de marque-page.

LE CAHIER
Il vous faut :
- feuilles à recycler de format A4
- 1 carton à recycler un peu plus grand que le format A4
- 1 grande feuille de papier imprimé (genre affichette)
- ciseaux, colle, règle, crayon, gomme
- pinces
- une grosse aiguille
- de la ficelle solide.

=> Prendre les feuilles A4 et les plier en 2.
=> Les mettre 4 par 4, bien les empiler ensemble, les tasser au mieux sur une surface plane.
=> Faire ainsi plusieurs groupes de pages pliées ensemble.
=> Ouvrir un à un les groupes de pages et, avec une grosse aiguille, faire un trou exactement au milieu de la pliure, ce sera le trou A.
=> Faire un 2e trou à droite du trou A, à environ 6 cm, ce sera le trou B.
=> Faire un trou à gauche du trou A, toujours à 6 cm, ce sera le trou C.

=> Enfiler la ficelle dans l’aiguille et commencer par coudre le trou A en passant par l’extérieur (en gardant en main environ 8 cm de ficelle).

=> Passer ensuite l’aiguille dans le trou B par l’intérieur et revenir par derrière dans le trou C .

=> Ensuite, on repique de l’intérieur par le trou A afin que les 2 morceaux de ficelle restants soient au même endroit, faire un nœud.
=> Faire la même chose avec tous les autres groupes de pages.
=> Rassembler les groupes de pages : prendre le 1er groupe et passer l’aiguille dans le trou B par l’extérieur, ensuite ressortir par le trou A.
=> Prendre le 2e groupe de feuilles et passer l’aiguille par le trou A par  l’extérieur, ressortir par le trou C.
=> Prendre le 3e groupe de feuilles, passer l’aiguille par le trou C par l’extérieur et ressortir par le trou A.
=> Il faut veiller à ce que le dernier morceau de ficelle remonte près du trou B du 1er groupe de pages afin de pouvoir nouer les 2 extrémités.


=> Pour cela, on fait repasser la ficelle dans le trou C du dernier groupe de pages par-dessous et on repique dans le trou A par l’intérieur.


=> De cette façon on retrouve nos 2 extrémités l’une proche de l’autre pour pouvoir les nouer ensemble.

=> Mettre un peu de colle tout le long afin de consolider l’ensemble, serrer avec des pinces et des poids posés dessus le temps du séchage.

=> Coller une bande de tissu tout le long pour renforcer.

=> Découper le carton pour faire la couverture, de manière à ce qu’il déborde un peu.
=> Poser « l’affichette » à plat et coller dessus les cartons en les espaçant de quelques centimètres, retourner et coller tout le tour, laisser sécher.

=> Ouvrir la couverture et poser les groupes de pages cousues ensemble à l’intérieur.

=> Coller la première page sur la couverture du dessus et la dernière page sur la couverture du dessous, laisser sécher en mettant un poids dessus. Et voilà, le cahier est terminé !

LE LIVRE
Il vous faut :
- feuilles à recycler de format A4
- 2 cartons à recycler de format A4
- chute de carton à recycler de la hauteur du livre
- 2 feuilles imprimées de format A4
- jolis tissus de récup
- ciseaux, colle blanche, règle
- crayon, gomme, pinces
- une grosse aiguille
- de la ficelle solide.
Même marche à suivre que pour le cahier, on va juste faire une couverture différente.

=> Découper les cartons de couverture de la même manière que pour le cahier et rajouter une bande de carton au milieu.

=> Les ajuster sur le tissu et coller le tout, laisser sécher.

=> Prendre le groupe de pages cousues et encollées, le positionner sur l’intérieur de la couverture.
=> Sur la première et la dernière feuille du groupe de pages, ajuster et coller les 2 moitiés de feuilles “joliment imprimées”, attention à coller à chaque fois la bonne moitié d’image !

=> Coller ensuite l’autre partie des feuilles imprimées sur les 2 côtés intérieurs de la couverture, laisser sécher. C’est terminé !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour brasser de la bière
Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Le Guide du thé vert
Mon cahier de sophrologie