Céphalées et insomnies

Rubrique

Si, pour soulager un mal de tête, vous vous réfugiez dans une sieste, vous risquez d’entrer dans le cercle vicieux : insomnies-céphalées. Un essai clinique américain a comparé deux groupes de femmes souffrant de céphalées dites de « tension » et utilisant le même type de traitement pour soulager leurs maux de tête. 60 % des femmes qui utilisaient systématiquement la sieste comme stratégie anti-douleur se plaignaient aussi d’insomnies et des céphalées consécutives à ces insomnies. Dans l’autre groupe, seulement 18 % des femmes se plaignaient d’insomnies. La céphalée de tension est causée par la contraction des muscles du crâne et de la nuque provoquée par la tension nerveuse ou l’anxiété. Selon les chercheurs, les médecins généralistes devraient tenir compte de cette association insomnies-céphalées dans le questionnement des patients et les prescriptions qui en découlent.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Grossesse et allaitement sans soucis
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science