Chats : ces fausses croyances qui leur collent à la peau !

Autrefois adulés ou brûlés vifs pour leurs prétendus pouvoirs démoniaques, les chats continuent de faire parler d’eux, souvent à tort, parfois à travers !

Bien sûr, il n’y a plus personne pour croire aujourd’hui que si une fille marche sur la queue d’un chat, elle ne pourra pas se marier dans l’année. Pas plus qu’un chat qui passe sa patte derrière l’oreille, est signe de pluie… Pour autant, certaines croyances, moins farfelues en apparence, ont la vie dure.

UN CHAT QUI RONRONNE EST UN CHAT HEUREUX
Vrai ou faux ? Les chats ne sont pas les seuls à ronronner : les lions, les tigres, les léopards, les guépards ou les pumas, en sont aussi capables. Cette vibration du larynx correspond à un mouvement volontaire et non réflexe : autrement dit, c’est votre chat qui décide quand il veut ronronner ou non ! Initialement, le chaton ronronne pour exprimer sa dépendance vis-à-vis de sa mère, puis plus tard, vis-à-vis de la personne qui s’en occupe et avec laquelle il se sent bien. Devenu adulte, un chat ronronne lorsqu’il est heureux, mais pas seulement. En effet, ce faisant, il synthétise des molécules proches de la morphine, à la fois euphorisantes et antalgiques. C’est pourquoi un chat ronronne aussi lorsqu’il est gravement malade, blessé ou lorsque la chatte met ses petits au monde.

La morale de l’histoire ? Lorsque votre chat ronronne tandis que vous vous occupez de lui, c’est qu’il apprécie ce moment et vous pouvez vous-même en tirer partie. En effet, caresser un chat qui ronronne n’a pas son pareil pour diminuer une pression artérielle trop élevée, c’est prouvé !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent