Chocolat : la déprime excuserait les abus…

Rubrique

Selon une étude réalisée en Californie et publiée récemment dans Archives of Internal Medicine, plus on est sujet à la déprime, plus on mange de chocolat (noir ou au lait). L’étude ne dit pas si le chocolat chasse le cafard, dommage !

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 127

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi