Chouchoutez vos dents

Rubrique

Pauvres dents ! Elles sont bien souvent négligées, mises à rude épreuve par une alimentation riche en sucre, par le tabac, l’alcool et les brossages bâclés.

De belles dents blanches sont certes un atout de séduction, mais ce n’est pas tout : des dents en bonne santé sont également indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Tout d’abord, les dents ont un rôle à jouer dans la digestion. En effet, celle-ci commence dans la bouche où les dents doivent être capables de mâcher efficacement la nourriture. Des aliments avalés sans être correctement mastiqués vont ralentir et perturber le reste du processus digestif, entraînant des troubles digestifs divers : gastrites, ulcères...

Tout communique !

Est-ce que vous saviez que, de même qu’il y a une relation entre la plante des pieds et les organes, il y a également une relation entre les dents et les organes ? La pathologie d’un organe fragilise la dent correspondante et, inversement, un problème dentaire peut induire un trouble dans une toute autre partie du corps. Un problème aux incisives centrales supérieures, par exemple, peut être la cause ou la conséquence de brûlures d’estomac. Par ailleurs, l’absence d’une ou plusieurs dents peut dévier la mâchoire et influer sur l’équilibre du corps, entraînant craquements de la mâchoire, névralgies, migraines, douleurs dorsales etc. Fascinant, ne trouvez-vous pas ?

Pour l’état général

Ainsi, de bonnes dents sont nécessaires à la santé en général et une bonne santé en général est nécessaire à de bonnes dents. Nous en revenons au concept de base des médecines holistiques : tout est lié dans l’organisme et chaque partie est en relation avec les autres, de même que le psychisme est en relation avec le physique. Forts de cette découverte, certains chirurgiens-dentistes pratiquent aujourd’hui une « dentisterie holistique » ou « dentisterie énergétique », axée sur la prévention, l’usage des médecines douces comme l’homéopathie, la phytothérapie, l’aromathérapie, l’emploi de matériaux non toxiques pour l’organisme, etc.

Écoutez vos dents !

Vous aussi, écoutez ce que vos dents ont à vous dire. La douleur est le plus souvent un signal d’alarme pour vous montrer que quelque chose ne tourne pas rond. Dans ce cas, évitez de vous jeter immédiatement sur l’artillerie lourde (anti-douleur, anti-inflammatoire...), qui risque de vous faire plus de mal que de bien, et tournez-vous vers les médecines douces. Elles peuvent vous soulager efficacement tout en respectant vos dents et l’ensemble de votre organisme. Et, pour éviter le rappel à l’ordre de la douleur, n’oubliez jamais que la prévention reste la meilleure des médecines ! Alors, accordez à vos dents toute l’attention qu’elles méritent et prenez-en soin chaque jour. Adoptez une alimentation équilibrée et apprenez les bons gestes à vos enfants, et ce dès le plus jeune âge. Vos dents vous diront merci !

Les médecines naturelles au service de vos dents

Privilégier les médecines douces pour prendre soin de vos dents ne signifie pas seulement refuser de les fragiliser avec des traitements agressifs. Cela signifie aussi reconnaître que vos dents ne sont pas une matière inerte, mais qu’elles font réellement partie de vous. En effet, les thérapies alternatives ne se contentent pas de prescrire un traitement universel pour traiter un symptôme, elles se penchent sur la cause du problème pour le soigner en profondeur, en tenant compte de vos particularités et de vos faiblesses. De la même manière que vous êtes unique, vos dents sont uniques. Elles ont un passé et une histoire indissociables de votre propre histoire. Les médecines douces tiennent compte de cette histoire et s’inscrivent dans une démarche de santé globale dont vos dents font partie. Attention cependant, ces traitements ne vous dispensent en aucun cas d’une consultation chez votre chirurgien-dentiste !

L’homéopathie

L’homéopathie est utilisée par les dentistes holistiques pour renforcer les dents, enrayer une inflammation, calmer la douleur et traiter diverses pathologies dentaires. Mais, même à la maison, l’homéopathie peut vous rendre de grands services et vous éviter d’avoir recours aux anti-inflammatoires ou anti-douleurs au moindre mal de dent. Voici quelques remèdes homéopathiques utilisés dans les problèmes de dents et de gencives.

> Pour calmer les douleurs après une extraction dentaire, Arnica montana 5 CH, Menyanthes trifoliata 5 CH, Hypericum perforatum 5 CH, Bain de bouche au calendula
> Avant une extraction dentaire, Arnica montana 9 CH et Gelsemium sempervirens 9 CH

> Contre les douleurs dentaires
Si celles-ci sont améliorées par l’eau chaude : Arsenicum album 9 CH •Si les douleurs sont insupportables ou aggravées en parlant : Chamomilla vulgaris 9 CH
Si les douleurs sont améliorées par l’eau froide : Coffea cruda 9 CH
Si les douleurs sont améliorées en se frottant les joues : Mercurius solubilis 9 CH
Si les douleurs surviennent pendant les règles : Staphysagria 9 CH, Dans tous les cas : Plantago TM à tamponner sur la zone douloureuse

> Douleurs en cas de poussée dentaire chez l’enfant : Chamomilla vulgaris5CH

L’aromathérapie

Les huiles essentielles sont très utiles en dentisterie pour leurs propriétés antalgiques, antibiotiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Votre grand-mère ne vous a-t-elle jamais conseillé de glisser un clou de girofle dans une dent douloureuse ? Aujourd’hui, l’huile essentielle de clou de girofle est toujours la plus fréquemment utilisée en dentisterie, mais elle est loin d’être la seule. De nombreuses huiles essentielles ont démontré leur efficacité dans les pathologies dentaires. N’oubliez pas cependant que les huiles essentielles sont des produits très actifs, d’où leur efficacité ! Ne les utilisez jamais pures (diluez-les dans une huile végétale), ni chez un enfant de moins de 3 ans. Respectez les posologies et, en cas de doute, abstenez-vous. N’utilisez jamais d’huiles essentielles sans avis médical si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

> L’huile essentielle de clou de girofle (Eugenia cariophyllata) est antalgique, antiseptique et bactéricide. C’est l’huile essentielle incontournable dans votre trousse d’aromathérapie dentaire. Attention cependant, l’HE de clou de girofle est dermocaustique !

> L’huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia) a des vertus cicatrisantes et régénératrices bien utiles dans les soins dentaires.

> L’huile essentielle de citron (Citrus limonum) est fortement antiseptique. Elle est notamment recommandée dans les problèmes de gencives.

> L’huile essentielle de camomille (Matricaria recutita) est antiseptique, anti-inflammatoire, antalgique et cicatrisante. Elle est conseillée contre les douleurs dentaires des enfants.

La nutrithérapie

Les compléments alimentaires ont de nombreuses utilités en dentisterie. I

> Si vous avez des amalgames (plombages), pensez à la chlorella !

> L’ail des ours se fixe également aux métaux lourds et les élimine des reins et du sang.

> Le calcium marin peut vous aider à prévenir les caries en renforçant l’émail des dents.

> Les ferments lactiques rétablissent la flore intestinale.

> La vitamine C naturelle (acérola 100 % pure) renforce les dents et les gencives.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau
Champignons Comestibles
Devenir acteur de sa guérison
Bien manger sans cuisiner