Croquez varié !

Cet été, croquez futé...
Rubrique

Réveillez donc vos saladiers ! Passez aux salades colorées, croquantes, mélangées, fleuries… Elles sont excellentes pour la santé. Installez-les au jardin dès maintenant.

Cette année, osez l’originalité. Mélangez feuilles, fruits, fleurs, racines, saveurs, textures, arômes, couleurs et faites de la salade un véritable art de l’assemblage culinaire. Une diversité excellente pour votre santé : apports garantis en oligo-éléments et en vitamines. Une diversité excellente pour la santé du jardin : risques parasitaires en baisse et pollinisation en hausse ! Pour sortir des traditionnelles salades vertes ou salades de crudités, prévoyez dès à présent quelques semis et plantations.Cette année, osez l’originalité. Mélangez feuilles, fruits, fleurs, racines, saveurs, textures, arômes, couleurs et faites de la salade un véritable art de l’assemblage culinaire.
Une diversité excellente pour votre santé : apports garantis en oligo-éléments et en vitamines.
Une diversité excellente pour la santé du jardin : risques parasitaires en baisse et pollinisation en hausse ! Pour sortir des traditionnelles salades vertes ou salades de crudités, prévoyez dès à présent quelques semis et plantations.

DES SALADES DE FEUILLES
Pour une salade de feuilles, jouez sur les contrastes : tendres ou croquantes, vertes classiques, unicolores ou multicolores, piquantes, douces, épicées… tout est possible !
Le pourpier est à cultiver en priorité (pourpier doré ou pourpier d’hiver) : laxatif, diurétique, riche en vitamine A, en éléments minéraux et en oméga 3, ses feuilles craquantes, juteuses et un peu acidulées font merveille dans un mesclun.

DES SALADES DE RACINES ET DE FRUITS
Du côté des racines : les carottes blanches, jaunes, bordeaux ou orange, les navets, le raifort, les betteraves, les radis classiques, les radis noirs, le panais…

Du côté des fruits (au sens botanique du terme !) : les tomates de saison à utiliser sans modération, en variant couleurs, formes et tailles, les jeunes courgettes, les pâtissons en début de grossissement, les concombres, les pois mange-tout, les haricots verts cueillis très tôt, les Physalis pubescens, les poivrons, les piments doux…

NE NÉGLIGEZ PAS LES BASIQUES !
Les laitues offrent une belle diversité qu’il faut savoir exploiter. Cultivez différentes variétés et semez toutes les trois semaines de mars à mi-juillet.
Parmi les tendres : les laitues beurre, les laitues à couper (l’oreille du diable, par exemple, qui est rouge grenat), les laitues grasses (la sucrine, excellente !), plutôt cultivées dans le midi.
Du côté des croquantes, les batavias, plus volumineuses.

FLEURISSEZ VOS SALADES !
En toute saison, glissez quelques fleurs crues dans vos salades. Vous les trouverez dans votre jardin. N’hésitez pas à découvrir quelques "sauvageonnes goûteuses"…
Commencez au printemps avec la bourrache, les boutons de pissenlit, les fleurs délicates de la violette, celles des primevères, de la cardamine des prés, des coucous, de la roquette sauvage, de l’alliaire officinale.
En été, vous n’aurez que l’embarras du choix. Faites le tour des aromatiques : les thyms, les basilics, les menthes, les sauges aux saveurs multiples, le romarin, la coriandre… C’est presque inépuisable !
En automne, mettez-vous à l’heure japonaise en utilisant les fleurs de chrysanthèmes : trempez-les une seconde dans l’eau bouillante salée pour les débarrasser de leur petite pointe d’amertume.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Mon cahier de remèdes aux épices
Devenir acteur de sa guérison
Mon cahier de botanique