Cystite folliculaire chronique

Rubrique

« Que me conseilleriez-vous pour soigner une cystite folliculaire chronique pour laquelle le chirurgien urologue a pratiqué une résection transurétrale de vessie fin 2015 ? (absence d’élément suspect de malignité). Les douleurs étant revenues depuis environ un an, une fibroscopie réalisée mi-juin dernier a révélé deux nouvelles taches qu’il envisage de retirer prochainement. Suis-je vraiment contrainte de me faire opérer régulièrement pour cette affection ? Seule la chirurgie semble avoir les faveurs de mon urologue : pas de traitement médical, pas de conseils de prévention, refus d’interroger ses collègues pour confronter leur point de vue... Je précise que j’ai 69 ans. J’ai une fibromyalgie (ancienne) "stabilisée" grâce à une vie sans stress (…), alimentation avec des produits bio et sans gluten ni laitages. J’ai aussi une intoxication aux métaux lourds (mercure dentaire) très ancienne également. Après diverses tentatives très onéreuses pour les évacuer, je me contente désormais d’avoir une vie saine autant que possible et de prendre des compléments alimentaires (voir plus loin).

Je ne connais pas la cause de cette cystite folliculaire chronique et je me demande si on ne peut pas l’attribuer aux métaux lourds et peut-être aux shampoings colorants que je fais une fois par mois depuis des dizaines d’années. Depuis un mois, j’absorbe de l’argent colloïdal 15 ppm (15 ml 3 fois par jour) sans amélioration. Je prends aussi chaque jour depuis plusieurs années, le matin : magnésium + Seroplex 15, et le soir : calcium + vitamine D3 (2000 UI/jour). Mes remerciements anticipés pour votre aide. »

Mme G. du Finistère

Réponse de Robert Masson

Madame,

Faites très attention, les vitamines, les minéraux maxi-dosés peuvent favoriser l’inflammation de la vessie, ne confondez pas dose maximum et dose optimale. Vous suivez une alimentation bio, je ne peux que vous encourager dans ce sens. Vous évitez le gluten et les laitages mais, à partir de ce constat, on peut suivre 100 alimentations différentes.

Voici ce que je vous conseille :

=> Au milieu du repas du midi, prenez une gélule Immufor (SND au 05 53 31 06 50).

=> 10 minutes avant le repas du midi et du soir, prenez 25 gouttes dans de l’eau de Juniperus complexe Lehning n° 6.

=> Au coucher, prenez 6 granules de Vessie 15 CH.

- Évitez tout excès alimentaire, surtout le grignotage.
- Évitez totalement le soja cru. Évitez aussi le miel, sauf si ingéré en repas unique le matin.
- Abstenez-vous du tabac, des alcools et ne dépassez pas un à deux cafés par jour, toujours consommés en fin de repas.
- Les fruits, les tomates, les melons, seront (l’un ou l’autre) ingérés à 17 h 30. Le repas du soir suit deux heures après.
- L’ail, l’oignon, l’échalote seront supprimés ou pris avec parcimonie.
- Ne prévoyez pas de grandes quantités d’aliments dans le but de les conserver plusieurs jours, chaque repas sera préparé fraîchement, ceci est important en particulier pour les potages qu’il ne faut pas cuisiner pour plusieurs jours.
- Inspirez-vous de l’alimentation conseillée dans le livre Diététique de l’expérience*.
- Évitez les huiles essentielles par voie orale.
- Ne portez que des sous-vêtements en fibre naturelle, coton, lin, par exemple.
- Évitez d’avoir un téléphone portable à la ceinture ou dans une poche située près de l’abdomen. D’ailleurs, limitez l’usage de cet appareil.
- Pour vos shampoings colorants, choisissez des produits naturels, Martine Mahé, par exemple.

Les produits conseillés sont vendus en pharmacies ou en magasins de produits naturels (sauf indication particulière).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Grossesse et allaitement sans soucis
Les aliments qui guérissent (Poche)
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier pour mieux voir sans lunettes