Dahlia rime avec lilas

Rubrique

Les lilas fleurissent, c’est le moment de planter vos dahlias : floraison garantie jusqu’aux gelées !

FLORIFÈRE ET FACILE À VIVRE MAIS GOURMAND !
La floraison s’étale de mi-juin à mi-novembre au plus tard en climat doux. Pour fleurir en abondance, les dahlias exigent une exposition ensoleillée. On peut aussi augmenter le nombre de fleurs en enlevant les boutons floraux lorsque les tiges ont quatre feuilles, ou en supprimant les fleurs fanées au fur et à mesure.
La plantation se fait du 15 avril au 15 juin, car il faut attendre que la terre soit réchauffée ; on peut couvrir avec un plastique noir ou un paillage sombre pour accélérer le réchauffement, sous réserve de ne pas avoir à affronter de gel à la sortie des jeunes pousses.
Tous les sols ou presque conviennent ; en sols lourds, allégez en mélangeant soigneusement 1/3 de sable au volume de terre du trou de plantation. Ameublissez sur 20-25 cm et apportez deux bonnes pelletées de matière organique décomposée un mois avant la plantation par trou.
Pour les grandes variétés, installez un tuteur assez solide (certaines fleurs pèsent plus de 100 g !), mettez le tubercule collet vers le haut à 6-8 cm de profondeur maximum et recouvrez de terre ; la distance entre les plants dépend de la taille : de 30 à 50 cm pour les nains trapus, de 60 à 70 cm pour les tailles intermédiaires et de 1 m pour les grands.

Le dahlia est gourmand en eau et en engrais  : arrosez  régulièrement, surtout dès le début de la floraison, et prévoyez un paillage pour limiter l’évaporation et le désherbage (attention au liseron qui apprécie l’ombre faite par le feuillage et le tuteur fourni par les tiges !).
Pour la fertilisation, apportez au sol, toutes les trois semaines, du compost mûr + cendres (vous pouvez remplacer le compost mûr par du purin d’ortie ou de consoude) que vous incorporerez par griffage ; ne négligez pas quelques décoctions de prêle dès la quatrième feuille pour stimuler la croissance et les défenses de vos dahlias.

D'UNE ANNÉE À L'AUTRE
Les tubercules se conservent facilement : après les premières gelées, coupez les tiges à 10 cm de haut, déterrez les tubercules et faites-les sécher. Le stockage se fera tout l’hiver dans un local sombre et aéré, mais pas sec, et à faible température (5-10 °C). La division des tubercules permet de multiplier les plants ; veillez pendant toute la saison, à ce que vos dahlias aient pu reconstituer de bonnes réserves : soignez l’alimentation et, en fin de saison, supprimez au plus tôt les fleurs fanées. Divisez le tubercule initial en deux ou trois, chaque partie ayant un œil (ou bourgeon).

BIEN CHOISIR LES TUBERCULES
Tout est possible, mais diversité et qualité doivent cependant être au rendez-vous ! Ne vous laissez pas piéger par une belle photo de fleur.
L’important au moment de l’achat, c’est :
> l’état du tubercule. La grosseur n’y fait rien. Ne retenez que les tubercules avec un collet sain, ferme, non desséché ou pourri, c’est cette partie qui contient la future plante ;  les « patates »  sont les organes de réserve ; elles doivent être également fermes, non ridées ;
> d'éliminez tous les emballages non aérés, où il y a des traces de condensation ou de moisissures ;
> de consulter la fiche signalétique de la variété pour choisir la hauteur appropriée.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Le jeûne : mode d’emploi
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?