Du yaourt...

...pour mes cosmétiques

Ses précieux ferments lactiques chouchoutent notre flore intestinale, mais ils peuvent aussi beaucoup apporter à notre peau ou nos cheveux. À l'heure où la cosmétique redécouvre les intérêts des ingrédients issus de la fermentation, pourquoi se passer du plus simple et non moins riche d'entre eux ? Il suffit d'ouvrir le frigo pour ajouter le yaourt dans nos cosmétiques faits maison !

Le yaourt est tout simplement du lait fermenté par l'action de la microflore naturellement présente dans le lait frais, et notamment les bactéries lactiques (Lactobacillus, Streptococcus, etc.). Ce processus transforme le liquide original pour le rendre un peu plus acide et lui donner la texture d'un gel au toucher onctueux.

Il peut être obtenu à partir de tous les laits animaux (vache, brebis, chèvre…), mais on connaît aussi des variantes végétales comme les préparations à base de soja.

Ce n'est pas qu'un dessert léger et facile à préparer, c'est aussi un produit qui a des vertus pour la santé : il peut contenir en effet plus d'un million de bactéries vivantes par millilitre, et est ainsi très utile, par exemple en cas de traitement antibiotique, pour reconstituer la flore intestinale.

Pourquoi je l'utilise

Plusieurs composants du yaourt expliquent ses bienfaits cosmétiques.

=> Son eau (plus de 85 %, quand même) contribue à hydrater et à rafraîchir la peau.

=> Ses ferments lactiques ont un effet astringent et légèrement exfoliant, ce qui en fait un allié de tous les nettoyants purifiants et éclaircissants du teint, comme de tous les soins pour resserrer les pores et éliminer les peaux mortes en douceur.

=> Ses protéines nourrissent la peau et gainent les cheveux.

=> Ses minéraux (principalement du calcium, mais aussi du potassium en belle proportion) participent à l'équilibre et à la régénération des tissus cutanés.

=> Tout cela, avec en plus la douceur qu'il apporte aux préparations cosmétiques, et pour un prix quasi dérisoire, surtout si on fait (aussi) ses yaourts maison !

Comment je l'utilise

=> Sa texture et sa composition lui donnent l'avantage de se mélanger très facilement aux autres ingrédients, qu'ils s'allient préférentiellement aux phases grasses (comme les huiles essentielles) ou aux phases aqueuses.

=> Il est de plus très facile à doser (une petite cuillère suffit) et à travailler, et les recettes qui le mettent en œuvre sont des plus simples.

=> La seule contrainte du yaourt est sa conservation, assez brève et toujours au réfrigérateur.

=> Ce qui implique aussi qu'il vaut mieux que les cosmétiques qui en contiennent soient préparés en dose réduite, pour une utilisation immédiate et unique.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Recettes gourmandes anti-cancer
Autisme : un nouveau regard, causes et solutions
Les Menus et les recettes qui guérissent
Les aliments qui guérissent (Poche)