Élongation musculaire

Massage antidouleur

Comme toutes les déchirures musculaires, l’élongation se traite à merveille avec les huiles essentielles. Mais ne soyez pas sourd, écoutez ce SOS de votre corps !

L’élongation musculaire est une microdéchirure du muscle sans aucune gravité. Mais qui fait souffrir !
Généralement, elle touche le mollet ou la cuisse suite à un entraînement sportif ou au déplacement d’un objet lourd. Mais elle peut aussi s’inviter dans le dos à cause de quintes de toux répétées ou d’une torsion inadéquate du buste. Dans près de 100 % des cas, le responsable est un faux mouvement, un geste trop brusque sur muscle froid (typique d’un départ de course à pied en hiver sans échauffement), un étirement mal conduit. En effet, l’élongation survient lorsque l’on étire trop ou que l’on brusque un muscle insuffisamment échauffé. Dans un cas comme dans l’autre, on pousse le muscle au-delà de ses capacités élastiques, et il se déchire un petit peu. Extension maximale + contraction excessive = élongation. 

Si vous appuyez avec votre pouce sur la zone douloureuse, vous trouvez très exactement le point de déchirure, là où ça fait mal. Vous ressentez comme une piqûre si le muscle est encore chaud, et plutôt un engourdissement s’il est froid. C’est à cet endroit qu’il faut appliquer vos huiles essentielles. Et deux conseils de base, mais pourtant rarement respectés :
=> Cessez tout de suite l’effort en cours et placez le membre au repos. Ce répit permet au muscle de se réparer vite. Si vous restez sourd au signal, et continuez à le faire travailler, vous allez inévitablement au claquage (= déchirure) autrement plus embêtant, et bien sûr à des jours et des jours d’inconfort. Avant tout, commencez par appliquer du froid : une poche de glace, de gel congelé ou un sachet de petits pois surgelés font parfaitement l’affaire pour réduire l’inflammation.
=> Puis massez-vous avec notre mélange aroma.

VOS HUILES ESSENTIELLES

=> L’HE d’eucalyptus citronné, l’amie jurée du muscle, celle qui vient à bout de toutes les élongations, déchirures, fatigue, courbatures, musculaires.
Vous pouvez éventuellement la remplacer par de l'HE de gaulthérie couchée.

=> L’HE d’hélichryse italienne, souveraine anti-hémorragie. Car qui dit déchirure, même micro, dit hémorragie, même micro, et donc risque de saignements (internes) et de bleus, de douleurs… Elle bloque de façon magistrale l’inflammation et la formation de « poches douloureuses ».

MASSAGE ANTIDOULEUR MODE D'EMPLOI

Diluez 1 goutte de chaque huile essentielle dans une cuillerée à café d’huile végétale, de préférence d’arnica.
Appliquez sur la zone douloureuse en massant gentiment.
Couvrez une région de la taille de 1 à 2 pièces de 2 €.

=> Renouvelez 4 ou 5 fois si nécessaire dans les 24 h qui suivent l’incident.
=> Pendant ce temps, ménagez votre muscle jusqu’à ce que la douleur ait totalement disparu.
=> Et glacez, glacez, glacez !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Poids : mode d'emploi
Mon cahier de réflexologie plantaire
Les 3 clés de la santé
L'Alimentation santé en pratique