En juin, jardiniers, ne boudez pas votre plaisir !

L’abondance des fleurs, des feuilles tendres et des légumes précoces à croquer feraient presque oublier les nombreux travaux à réaliser.

Jardin grand ou petit, terrasses ou balcons, en juin, surveillez chaque coin de terre, n’intervenez que si nécessaire et évitez de différer les travaux. Voici trois règles de base pour faire plus facilement du jardinage bio, alors qu’en cette période, la crainte majeure du jardinier est de se laisser déborder par les herbes indésirables ou le parasitisme.

POUR MIEUX GÉRER LE DÉSHERBAGE
=> Évitez les pratiques dites « bio » à base de solution d’eau de javel ou de sel qui sont parfois préconisées ; ces mélanges s’infiltrent et modifient l’environnement de la microfaune avec le risque d’être nocifs à plus ou moins long terme.
=> Couvrez les sols, ne les retournez pas pour éviter de remonter les graines enfouies, désherbez régulièrement et avant que les herbes indésirables ne grainent. Ces pratiques sont plus en phase avec les équilibres écologiques. De même, l’utilisation de produits, y compris naturels, ou de pièges ou de parasites introduits doit être pensée dans certaines conditions. La première est que le seuil de dégâts acceptables soit atteint, voire dépassé... Mais il faut, bien sûr, toujours privilégier la prévention.
=> Ensuite, limitez au maximum les doses, les quantités, la fréquence des traitements ; jouez sur la spécificité des pièges et posez-les juste le temps nécessaire. Utilisez des auxiliaires et favorisez leur diversité et leur installation.

AU POTAGER
> Semez encore les légumes du plein été et de l’automne.
> Plantez les aromatiques frileuse telles que le basilic.
> Pincer certains plans favorise la ramification.
> Soignez les légumes en fonction des constats : l’oïdium et les autres maladies fongiques.

AU VERGER
> Fertilisez avec un engrais organique et des oligo-éléments, arrosez si nécessaire.
> Surveillez l’état sanitaire.
> Éliminez les rejets au pied et sur le tronc des arbres.
> Ramassez les fruits tombés spontanément au cours du mois.
> Limitez les tontes de l’herbe entre les arbres pour économiser l’eau, ceci vaut aussi pour la pelouse !

AU JARDIN D’ORNEMENT
> Taillez les conifères et surtout les cyprès de Leyland.
> Apportez une pelletée de compost aux arbustes, au pied des clématites, des vivaces.
> Terminez vos plantations et repiquages avant les chaleurs.
> Cachez les endroits peu esthétiques ou décorez les endroits trop monochromes avec de belles grimpantes.
> Marcottez les clématites, les rhododendrons, les azalées et bon nombre d’arbustes à fleurs.
> Pensez aux plantes en pots : il est temps de toutes les sortir, faites-le progressivement pour les acclimater.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon cahier de réflexologie plantaire
Faut bien mourir de quelque chose !
Et si vous faisiez tout vous-même?