Gros plan sur le tofu

Rubrique

Ah le tofu ! Combien de personnes ai-je entendu dire : « Tu ne me feras pas avaler du tofu, c’est pas bon ». Et à chaque fois, je me suis attelée à leur prouver positivement le contraire.

Le tofu est originaire de Chine. C’est en quelque sorte un « fromage » issu de la fève de soya. La fève de soya est une légumineuse. Le tofu est connu depuis le 2e siècle avant notre ère dans la cuisine mongole. Puis, il fut introduit au Japon et est devenu la base de l’alimentation de ce pays. En Europe, le tofu fit son apparition vers le 20e siècle, mais avec peu de succès et beaucoup de controverses.

QUELS SONT SES ATOUTS ?
Certaines études établissent un lien entre consommation de soja et réduction du risque de cancer.
La fève de soja apporte 40 % de protéines, 38 % de glucides, 18 % de lipides et 18 % de minéraux. Le tofu regorge de phytooestrogènes, hormones permettant de réguler nos fonctions vitales.
Consommé en quantité raisonnable, le soja aurait des vertus favorables aux femmes lors de la ménopause, serait bénéfique contre le surpoids, l’ostéoporose... Certains fabricants confectionnent du tofu lacto fermenté. La lacto fermentation est un mode de conservation qui enrichit l’aliment et permet une meilleure digestibilité et un renforcement des défenses immunitaires.

QUE PEUT-ON FAIRE AVEC DU TOFU ?
Vous pourrez trouver du tofu lacto fermenté qui convient très bien pour agrémenter une salade ou un repas pris sur le pouce au bureau, accompagné de légumes vapeur. Il est déconseillé de faire cuire un aliment lacto fermenté, il perdrait tous ses atouts.
Le tofu classique permet de réaliser des brochettes ; découpé en mini cubes, il permet d’agrémenter une soupe pour un repas complet et léger du soir ; en dés, vous pourrez le frire à la poêle et l’ajouter à une salade à la place des lardons ; cuisiné avec des épices, il sera agréable de le consommer avec des légumes et des céréales.
Je vous conseille de penser à le faire mariner, car le tofu a l’avantage de s’imprégner de toutes les saveurs qui l’accompagnent. Il se marie bien avec le tamari et les épices indiennes.
En le mixant très finement, vous pourrez  fabriquer des fromages végétaux, des gâteaux, des tartes de légumes, des crèmes dessert, des galettes, vous pourrez même le servir à la manière des œufs brouillés.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel