J’ai la grippe

Rubrique

Sa réputation est un peu «surfaite» depuis qu’elle se décline en sigles (H1N1, H5N1), car cette maladie saisonnière, sévissant généralement sous forme d’épidémie, est le plus souvent bénigne.

Certes, si vous ne réagissez pas rapidement, elle peut vous clouer une semaine ou 10 jours au lit, mais si vous mettez en œuvre une réponse adaptée sans attendre, vous empêcherez le virus d’envahir votre organisme. Bien entendu, dans certains cas, quand on a un système immunitaire très affaibli, elle peut prendre des proportions inquiétantes et nécessite sans aucun doute une consultation médicale sans attendre, mais dans tous les autres cas, c’est en réagissant chez vous dès les premiers symptômes que vous aurez le plus de chances de lui faire passer son chemin.

LES GROGS
LE GROG DU DR VALNET

Contre les états grippaux et les premières attaques du froid, on sera bien inspiré d’utiliser – et le plus tôt, ici comme ailleurs, sera toujours le mieux – une vieille "médecine" à la portée de tous, pour l’ensemble acceptée sans déplaisir : des grogs avec un demi-citron pressé, une cuillerée à soupe de miel et un grand verre d’eau chaude dans laquelle on aura fait bouillir deux ou trois minutes un fragment de cannelle et un clou de girofle (laissez infuser vingt minutes).

DANS  VOTRE CUISINE
DU SIROP D'AIL
Dès les premiers symptômes, mélangez une gousse d’ail écrasée à une demi-tasse de miel et au jus d’un citron. Prenez quelques cuillerées à café toutes les heures.

DU VIN CHAUD AUX ÉPICES
Pour adultes. Dans une petite casserole émaillée, mettez deux clous de girofle, une pincée de cannelle, une pincée de gingembre, le zeste d’un citron non traité, 40 g de miel et 25 cl de vin rouge, puis portez doucement à ébullition. Laissez bouillir trois à cinq minutes ou flambez le mélange. À boire très chaud.

À RESPIRER
LE MOUCHOIR ANTIVIRUS

> Si vous avez déjà attrapé la grippe et que vous ne voulez pas contaminer votre entourage, ou si vous avez peur d’attraper le virus, gardez auprès de vous un mélange d’huiles essentielles, à parts égales, d’eucalyptus radiata, de niaouli et de térébenthine. Si vous avez la grippe, mettez, de temps en temps, quelques gouttes du mélange sur votre mouchoir et respirez à fond pendant une à deux minutes. Si vous côtoyez une personne grippée, faites de même pour que le virus n’ait pas de prise sur vous.
> Vous pouvez aussi, pour faire plus simple, utiliser Climarome du Dr Valnet.

UN AIR SAIN
Dans votre diffuseur d’arômes ou dans une coupelle sur un radiateur, versez quelques gouttes d’huiles essentielles de romarin, d’eucalyptus globulus ou radiata, de lavande et de lavandin.

LE BAIN
LE BAIN ÉPICÉ  BIEN CHAUD
Faites-vous couler un bain bien chaud et ajoutez-y dix gouttes d’huile essentielle de cannelle, cinq gouttes d’huile essentielle de sapin baumier et cinq gouttes d’huile essentielle de sarriette des montagnes dans deux cuillerées à soupe de base pour bain. Restez-y dix bonnes minutes, séchez-vous bien sans vous laver et mettez-vous directement sous la couette.

LES TISANES
L'INFUSION DE CORIANDRE

Faites chauffer 20 cl d’eau, ajoutez une cuillerée à café de graines de coriandre quand elle bout. Retirez du feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Filtrez. Sucrez au miel, ajoutez le jus d’un demi-citron et buvez bien chaud. Recommencez une ou deux heures plus tard.

INFUSION D'EUCALYPTUS
Faites chauffer un litre d’eau dans une casserole émaillée. Lorsqu’elle bout, ajoutez une poignée de feuilles d’eucalyptus. Couvrez et laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Buvez ce litre de tisane dans la journée. Recommencez le lendemain.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Recettes gourmandes anti-cancer
Quelle contraception choisir ?
Faut bien mourir de quelque chose !