Hyperactivité et autisme : les bienfaits de la musique

Rubrique

Une nouvelle recherche présentée au Congrès annuel 2016 de la Radiological Society of North America montre une fois encore que l’enseignement musical permet au cerveau des enfants de se développer de manière harmonieuse, en multipliant les connexions entre les neurones et entre les deux hémisphères du cerveau.
« Quand un enfant reçoit une éducation musicale, on lui demande d’accomplir certaines tâches qui combinent les fonctions d’audition, motrices, cognitives, émotionnelles et sociales, de multiples fonctions qui vont activer de multiples zones du cerveau », indique l’étude. L’apprentissage de la musique serait tout particulièrement indiqué aux enfants souffrant de TDAH (troubles du déficit de l’attention avec hyperactivité) ou de TSA (trouble du spectre autistique).

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 192

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Les compléments alimentaires qui guérissent
Les 3 clés de la santé
Le Guide du thé vert