Imperfections : les solutions pour les masquer

Oh, le vilain mot qu'est "imperfection" ! Alors que nous rêvons toutes d'un teint parfait et d'une peau sans tache ! Mais voilà : rougeurs, taches brunes, boutons ou cernes se montrent insolemment bien plus souvent qu'on ne le voudrait. La solution ? De bons soins traitants et… une touche de magie cosmétique !

Mieux vaut prévenir que guérir !

La base d'un teint frais et net repose d'abord sur un quotidien fait de bons nettoyages et d'une hydratation optimale.
> Le nettoyage élimine sébum et impuretés, tout comme les résidus de pollution et le maquillage. Il rafraîchit et tonifie la peau, prévient l'obstruction des pores, prépare l'épiderme à recevoir les soins et optimise leur efficacité. Lait + lotion, eau micellaire, gel à rincer ou huile à émulsionner : chaque type de produits a ses intérêts… et ses adeptes. Mais quel que soit celui qui est choisi, il doit être utilisé tous les jours, matin et soir.
> L'hydratation qui suit est tout aussi importante : une peau mal hydratée se dessèche, se dévitalise et se ride, se marque plus facilement de rougeurs et devient terne. Sérums et crèmes ne manquent pas en cosmétique, et chaque type de peau peut trouver ceux qui lui conviennent. Ils ont aussi l'avantage de protéger la peau des agressions extérieures : rigueurs hivernales, pollution, UV…

Pas de rouge aux joues !

Pour l'institut de tendances Pantone Color, le vert 15-0343 Greenery est LA couleur de l'année. Ça tombe bien, puisque qu'elle est complémentaire du rouge et le neutralise. Et puisqu'il faut bien admettre que les soins traitants cosmétiques anti-rougeurs n'ont qu'une efficacité limitée et s'avèrent bien souvent décevants, mieux vaut miser sur une crème (pour les rougeurs diffuses étendues) ou un stick correcteur (pour les plus localisées) de teinte verte. Une touche de fond de teint ou de poudre compacte par-dessus pour unifier le tout, et le tour est joué en un rien de temps !
Rougeurs ? Quelles rougeurs ?

Opération détachage

Expositions excessives au soleil, dérèglement hormonal et surtout vieillissement naturel… les pigmentations extrêmes et localisées de la peau qui se manifestent par des taches brunes peuvent avoir plusieurs origines. Mais elles ont un point commun : une fois qu’elles sont là, il est bien difficile de s'en débarrasser !

Opération antitache en deux temps

1. On applique localement et quotidiennement un soin dit "éclaircissant" qui inhibe la synthèse de la mélanine (responsable de la pigmentation) : ça n'efface pas tout, mais ça estompe… au fil du temps.
2. On masque les taches encore apparentes, avec un stick correcteur (couleur chair, cette fois), et on le fond bien au doigt pour unifier la zone.
Taches ? Quelles taches ?

Boutons les boutons hors de notre vue !

Les points noirs et les boutons sont la hantise des adolescents, mais ce type d’impuretés peut aussi se développer sur des peaux plus âgées, surtout si elles sont grasses ou mixtes. Là encore, le combat s'organise en deux attaques complémentaires.
D'abord, les nettoyages quotidiens suivis de crèmes traitantes, le tout bien pourvu en actifs purifiants et régulateurs de la production de sébum.
Puis on passe à l'étape camouflage avec sticks correcteurs et poudre matifiante.
Boutons ? Quels boutons ?

Cernes, vous êtes cernés !

Bleutés et creusés, ils assombrissent nos pauvres yeux fatigués après la moindre mauvaise nuit. Pas de pitié pour les cernes, et la bonne nouvelle, c'est que, cette fois, la cosmétique offre des produits qui les éclaircissent et les estompent vraiment efficacement en quelques minutes, particulièrement s'ils sont bien pourvus en extraits de marronnier d'Inde et de petit houx.
Une légère poudre contenant des pigments réflecteurs de lumière plus tard, et…
Cernes ? Quels cernes ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma bible de la phytothérapie
Mon cahier de remèdes aux épices
Mon cahier de réflexologie plantaire
Le Guide du thé vert