Comment faire soi-même son pain

Rubrique

On pourrait discuter pendant des heures pour savoir qui devait acheter ou non du pain et finir par se passer d’en manger de toute façon, vu que personne n’y a pensé ! Eh bien, une fois n’est pas coutume, et comme je suis pour la paix des ménages, je vais vous apprendre à faire votre pain quotidien et ainsi à vous passer de ce genre de dialogue de sourd au moment de vous mettre à table !

Eh bien, une fois n’est pas coutume, et comme je suis pour la paix des ménages, je vais vous apprendre à faire votre pain quotidien et ainsi à vous passer de ce genre de dialogue de sourd au moment de vous mettre à table !
En plus, le plaisir de faire soi-même son pain est décuplé par le plaisir de faire autant de variétés de pains que l’on souhaite ! On peut en faire du complet, du semi-complet, au maïs, aux céréales, aux noix, torsadé, en boule, en baguette, en couronne, tressé… Bref, tout ce que vous permet votre imagination débordante !

Un jeu d’enfant !

Alors, pas de panique, il n’y a rien de bien compliqué à faire soi-même du pain, c’est même vraiment tout simple. Je me souviens qu’avant d’en faire la première fois, je m’en faisais tout un monde et je m’imaginais que c’était un boulot monstre, alors que le plus difficile dans le pain, c’est le temps de présence dans sa cuisine, en fait ! Il faut simplement savoir qu’on ne pourra pas s’absenter trop longtemps entre les différentes phases de fabrication.

Effectivement, le pain se fait en 2 temps

Pour la première phase, il nous faut entre 5 et 10 minutes de pétrissage et 2 heures de pause afin de faire lever le pain.

Et pour la deuxième phase, il nous faut 5 minutes de mise en forme du pain, entre 30 et 40 minutes de levée, et entre 20 et 30 minutes de cuisson.
Voilà, en tout il nous faut 3 petites heures devant nous, avec un temps de boulot effectif de 15 minutes !!! Alors ?… Qui a dit que c’était long de faire du pain ?… Hein ? Qui ?…

Entre nous, moi, pendant les 2 heures de levée, j’en profite pour emmener ma fille à l’école, éventuellement à la ferme chercher mon lait et faire différentes choses, comme… une petite sieste, par exemple… Bref, pas besoin d’être au-dessus de son pain pour le regarder gonfler… Par contre, si vous êtes comme moi, un peu beaucoup distraite, prévoyez un réveil ou autre petite merveille de sonnerie (ou même éventuellement un mari avec une montre !) qui vous rappellera à l’ordre le moment venu…

Ingrédients

Alors maintenant, entrons dans le vif du sujet ! Pour faire du pain, il faut un minimum de petites choses faciles à trouver.
Pour commencer et aller au plus simple, on va faire le pain à la levure déshydratée, je donnerai la recette du levain pour les plus courageux en fin d’article ! Le levain n’est pas insurmontable, mais il pourrait en décourager quelques-uns, si, si je vous connais !!! Et d’ailleurs, on peut très bien faire le pain avec du levain déshydraté…
Comme ça, plus d’excuses pour ne pas faire son pain, la simplicité est de rigueur !

Pour un pain de 400 grammes :

- 400 grammes de farine de blé complet (ou maïs ou épeautre ou mélange de farines…)
- 2 verres d’eau à peine tiède
- une cuillerée à café de fleur de sel
- une pincée de sucre de canne
- une cuillerée à soupe de levure déshydratée ou de levain déshydraté
- 1 filet d’huile d’olive.
Il est inutile de préciser que tous les ingrédients sont bio, n’est-ce pas ?

Étape 1

⇒ Prendre un des verres d’eau tiède, y mettre le sucre en poudre et la levure déshydratée, mélanger et laisser gonfler un petit ¼ d’heure (petite astuce : pour aider la levure à gonfler, je la touille avec un « touilleur » électrique à cappuccino ou à lait !).

⇒ Si on utilise du levain déshydraté, on le mélangera directement avec la farine, sans sucre. Dans ce cas, pas besoin du 1er verre d’eau.

⇒ Dans l’autre verre d’eau tiède, mettre le sel et le filet d’huile d’olive, mélanger.

La levure en train de gonfler, et même de déborder, juste avant qu’elle soit versée dans la farine...

⇒ Dans une terrine, mettre la farine, y faire un puits et y verser le verre de levure gonflée.

⇒ Bien mélanger pour bien homogénéiser la levure et la farine.

⇒ Ensuite, verser le verre qui contient l’huile d’olive et le  sel, et malaxer le tout.

⇒ Malaxer jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse. Parfois, il faut rajouter un peu d’eau ou un peu de farine.

⇒ Ne pas pétrir trop longtemps pour éviter de faire « durcir » la pâte (ce qui l’empêcherait de lever correctement).

⇒ Dès que la texture devient « lisse », mettre la pâte en boule, la laisser dans la terrine et couvrir d’un linge.

⇒ Laisser reposer la pâte 2 heures à température ambiante.

Et… on peut aller faire la sieste…

Étape 2


⇒ Au bout de 2 heures (en fait quand le réveil a sonné !), reprendre la pâte qui a dû pratiquement doubler de volume, et la pétrir à nouveau afin d’en chasser l’air, en évitant de la  « casser », pour cela, la pétrir sur elle-même.

⇒ Même principe, éviter de la pétrir trop longtemps, à peine 5 minutes suffisent.

⇒ Mettre la pâte en forme, par exemple en couronne, en long, en boule ou en tresse… en la farinant un peu.

⇒ Fariner la plaque du four ou le plat que vous allez utiliser, ça nous évite d’utiliser du papier sulfumachin pas top pour notre jolie planète bleue…

⇒ Y mettre le pain en forme et faire des entailles en long et en travers afin de l’ouvrir un peu pour l’aider à gonfler.

⇒ Couvrir d’un linge et laisser gonfler une trentaine de minutes à température ambiante.
Bon, là, trop court pour une sieste… alors euh… on peut bouquiner… Belle-Santé, par exemple !

Étape 3

⇒ Au bout d’1/4 d’heure, poser le magazine (…) et préchauffer le four à 250°.

⇒ Rebouquiner un peu… Quand les 30 minutes sont écoulées, prendre le pain avec son moule ou la plaque du four, et le glisser à mi-hauteur dans le four.

⇒ Baisser le four à 200° et mettre un verre d’eau à l’intérieur.

⇒ En même temps, asperger un peu le pain et les parois du four chaud avec de l’eau afin de faire un peu de vapeur, cela donnera au pain une belle croûte bien croustillante et un peu dure, l’idéal étant le four cuisson à vapeur, le top du top pour le pain.

⇒ Surveiller la cuisson en évitant de trop ouvrir le four.

⇒ Selon les fours, la cuisson se fait entre 20 et 30 minutes.

⇒ Quand la croûte commence à dorer, sortir le pain du four.

⇒ Le mettre à refroidir sur une grille afin que l’humidité s’évacue par le dessous et évite ainsi de ramollir le dessous du pain.

Étape 4 (celle que je préfère !)

Déguster et apprécier…
Le pain maison est très bon quand il est chaud, mais il se tient mieux quand il est froid.
Je vous conseille le pain fait-maison avec une noix de beurre fait-maison…  Pour ceux qui aiment le beurre, il n’y a pas de régal comparable…

Conseils et astuces

• Vous pouvez très bien faire votre pain avec la farine de votre choix, ou bien même mélanger les farines, il n’y a pas de règle.
• Le sel est facultatif (pour les régimes sans sel).
• Le filet d’huile d’olive sert à donner de l’onctuosité au pain.
• Le sucre aide à faire gonfler la levure. Dans le cadre d’un pain au levain, il n’est pas indispensable.
• La quantité est une base, parfois il en faut un peu plus et parfois un peu moins, selon les farines utilisées.
• La sieste est facultative, bien que régénératrice…
• Profiter du four chaud pour faire la cuisine. Moi, j’en profite pour cuire les biscuits du goûter ou les madeleines ou bien les brioches du matin… bref, optimiser !
• En général, on en profite pour faire plusieurs pains à la fois, ça nous évite d’en refaire tous les jours, ici c’est 2-3 pains en même temps. C’est un pain qui se garde assez bien.

La recette du levain

Et maintenant, à la demande générale (enfin presque !), la recette du levain pour les plus courageux (j’en vois déjà qui baillent !…).

Journée 1 :

Mélanger ½ verre de farine + ¾ de verre d’eau à peine tiède + 1 cuillerée à café de miel + 2 pincées de sel + 1 cuillerée à café d’huile d’olive, bien mélanger le tout. Couvrir et laisser à une température minimum de 20° pendant 3 jours.

Journée 4 :

Re-mélanger et remettre à couvert à 20° minimum pendant 2 jours.

Journée 6 :

Garder la valeur d’un œuf (faire le pain avec le reste), rajouter de l’eau et de la farine en quantité égale, re-mélanger le tout.
À conserver au frigo en farinant bien dessus et dessous, ou dans l’eau.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour mieux voir sans lunettes
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Ordre et désordres
Mon cahier de lithothérapie