Comment faire soi-même son beurre

Rubrique

Le mois dernier, vous avez appris à faire votre pain vous-même. Ce mois-ci, vous allez pouvoir mettre du beurre sur votre pain. Du beurre fait-maison. Oui, vous avez bien lu, vous allez pouvoir faire votre beurre vous-même !

J’ai conscience de m’engager dans une voie un peu particulière, car je sais que les produits laitiers ne sont pas forcément toujours les bienvenus et que les lecteurs de Belle-Santé ont parfois fait d’autres choix alimentaires ! Mais je reste une adepte des produits laitiers issus de l’agriculture bio, et cela pour une raison toute simple : mes enfants sont allergiques à tous les fruits à coques et cela devenait compliqué avec les laits végétaux qui sont quand même pas mal issus de ces fameux fruits particuliers !
Et le fait d’avoir trouvé près de chez moi une ferme en bio-dynamie m’a confortée (et réconfortée, je dois dire !) dans ce choix ambivalent ! La culture en bio-dynamie est particulièrement intéressante et je ne vous en ferai pas le détail ici. Sachez simplement que c’est une culture en bio, qui fonctionne avec la lune, le soleil et les planètes, mais pas seulement ! En bref, qu’elle fonctionne avec le vivant et tout ce qui l’entoure.

Je dois dire que j’aime le goût du lait et de ses dérivés, et tant que mon arthrose ne me fera pas trop souffrir, laissez-moi m’en délecter… et puis, c’est vrai que le fait d’avoir découvert cette ferme ne m’a pas aidée !…
Bien sûr, je ne pourrai pas passer non plus à côté d’un des dérivés du beurre que je préfère, j’ai nommé… le beurre au chocolat !
Oui, j’ai, à la maison, 2 petites trollignolettes jolies qui sont tout autant accro que leur mère au chocolat ! Et quand on est allergique aux fruits à coques, cela devient un parcours du combattant de trouver une pâte à tartiner sans noisettes !

Quelques a priori

En ce qui concerne le beurre, comme pour le pain, j’avais une montagne d’a priori plus ou moins idéalistes et faux qui me faisaient hésiter ! Je pensais que, irrémédiablement, je le raterais, de toute façon ! Tiens, d’ailleurs, on va faire ensemble le tour de ces idées préconçues !

- Première chose,  je croyais que, pour faire du beurre, il me fallait du matériel spécial : une baratte ça s’appelle, le truc d’enfer pour faire son beurre !

Et je peux vous dire que ça ne se trouve pas si facilement une baratte de nos jours, j’en ai passé des heures dans les brocantes et sur le net à essayer d’en trouver une pas chère ! Parce que y’en a des barattes, on n’en trouve pas facilement, mais on en trouve, mais alors au secours les prix ! Sont quand même un peu zinzin avec leurs barattes à 70 ou 90 euros (dans le meilleur des cas, hein ?), surtout quand c’est pour faire des économies en faisant son beurre…

Eh bien, voyez-vous, un jour j’ai eu la chance de croiser une petite madame qui s’appelle Josette Vinet et qui m’a appris à faire le beurre tout simplement. Oui, je vous donne un scoop : le beurre se fait dans un saladier normal, avec un fouet à main normal !!! Hein, c’est pas du scoop, ça ?

Et cette gentille petite madame, quand je lui ai dis que je rêverais de faire mon beurre, mais que je n’osais pas essayer, eh bien, vous savez quoi ? Elle m’a montré, en direct live, comment le faire et, en moins de 5 minutes, elle avait fait du beurre sous mes yeux hallucinés et tellement ronds qu’on aurait cru que je m’étais droguée ! (et pourtant ce n’est pas le cas, je vous rassure…)

Alors, si je suis ici à vous raconter ma vie, c’est quand même un peu aussi grâce à elle, cette gentille Josette que je remercie bien bas…

- Deuxième chose, le temps ! Oui, tout le monde me disait qu’il fallait énormément de temps, 2 ou 3, voire 4 heures pour faire du beurre ! Eh bien, ce n’est pas vrai, parce que depuis que madame Josette m’a montré comment faire, eh bien j’ai réussi à en faire en 3 minutes ! Et toc, ça c’est pour les empêcheurs de faire du beurre ! Alors donc, non, il ne faut pas beaucoup de temps pour faire son beurre. Ça prend même moins de temps que d’aller en acheter en magasin ! Si, si, comptez, vous verrez !

- Troisième chose, je pensais qu’il fallait une matière première assez spécifique et franchement pas facile à trouver ! Eh bien, non, il faut simplement de la bonne crème fraîche épaisse écrémée avec amour, si, si, c’est important !

Passons aux choses sérieuses

Bon, je vais peut-être arrêter de vous fatiguer avec mon blabla et je vais vous apprendre à faire du beurre…
Pour faire du beurre, vous avez besoin :
- d’une bonne crème fraîche épaisse et bio de préférence
- ... et de vos biscottos.

Avant de commencer

Il faut savoir qu’il y a 2 manières différentes de fonctionner :

Vous voulez récupérer la crème de votre lait

⇒ Il vous faut du bon lait de ferme cru que vous allez laisser reposer dans un récipient entre 24 heures et 48 heures, au frais, dans votre frigo, par exemple.

⇒ Utilisez un récipient transparent, de préférence, et à large ouverture, afin que ce soit plus pratique pour récupérer la crème (moi, je le mets dans un saladier assez grand).

⇒ Comme la crème est beaucoup plus légère que le lait, elle va remonter et se positionner au-dessus du lait.

⇒ Le lendemain, prenez une louche et récupérez lentement votre crème. C’est assez facile à faire. La crème étant beaucoup plus épaisse que le lait, cela se sépare assez facilement.

⇒ Si vous prenez un peu de lait en même temps, ce n’est pas grave, il vous faudra juste fouetter votre crème un peu plus longtemps !

Ou vous voulez aller vite…

⇒ Prenez de la bonne crème fraîche à la ferme (bio !).

⇒ Vous fouetterez 3 fois moins longtemps qu’avec la crème récupérée vous-même !

Dans les 2 cas

⇒ Il faut que la température de la crème fasse au minimum 16°, mais il ne faut pas que sa température soit trop élevée non plus, pour que le beurre reste ferme en fin de parcours.

⇒ Prenez un fouet à main... et fouettez... fouettez...

⇒ … jusqu’à ce que la crème s’épaississe et commence à s’agglutiner. Parfois, cela peut prendre un peu de temps, une bonne vingtaine de minutes (voire 30 minutes !) avec la crème récupérée soi-même sur le lait… et, parfois, avec de la crème toute prête, ça ne peut prendre que 3 minutes !

⇒ En tout cas, continuez à fouetter courageusement jusqu’à voir apparaître ce qu’on appelle le babeurre, sorte de liquide blanchâtre qui s’écoule du mélange quand celui-ci commence à devenir granuleux.

⇒ À ce niveau-là, moi, j’y plonge les mains...

⇒ … et je malaxe généreusement pour continuer à faire sortir le babeurre. Conservez précieusement le babeurre pour cuisiner, moi je le cuisine comme de la crème fraîche, c’est délicieux ! On peut même l’incorporer à nos gâteaux ou desserts… Miam !

⇒ Ensuite, il faut commencer à rincer le beurre sous un jet d’eau claire et fraîche plusieurs fois de suite, jusqu’à obtenir un liquide clair à la place du babeurre.

⇒ On « tape » le beurre plusieurs fois entre ses mains afin de faire sortir définitivement le reste de liquide.

⇒ Et voila la motte presque prête...

⇒ Il suffit maintenant de mettre le beurre en forme dans ses mains et, accessoirement, de le saler avec de la fleur de sel. Deux cuillerées à café suffisent pour 250 g de beurre.
Et voilà … notre beurre prêt à être dégusté ! C’est facile, non ?

Bon à savoir

⇒ On fait un peu plus de 250 grammes de beurre avec un pot de crème fraîche de 500 ml.

⇒ Quand la crème fraîche est « figée » dans son pot, c’est-à-dire qu’elle est très épaisse et devient plus dure que liquide, on peut faire du beurre en moins de 5 minutes ! C’est plus long avec une crème juste écrémée, c’est pourquoi je laisse figer ma crème quelques jours au frigo pour y passer moins de temps ensuite ! Il suffit juste de prévoir l’achat de la crème un peu à l’avance.

Le beurre au chocolat

Alors, maintenant, je vous livre un de mes plus grands secrets… le beurre au chocolat !
Je ne sais pas si tous s’en souviennent, mais quand nous étions mômes (oui, bon, y’a 35 ans quoi !), il existait dans le commerce un beurre au chocolat en plaquette, qui se présentait exactement comme du beurre !
Mon ambition première était de faire à mes lutins gourmands une pâte à tartiner au chocolat sans noisettes ou autres fruits qui donnent la gratouille aux lutins en question !
Et quelle surprise en découvrant le chocolat final qui ressemble beaucoup aux plaquettes de beurre au chocolat de mon enfance ! Alors, en exclusivité, je vous donne ma petite recette gourmande !

Pour faire du beurre au chocolat, il vous faut :

- 100 grammes de chocolat noir bio
- 2 cuillerées à soupe de sucre roux de canne (ici rapadura, délicieux, au goût de miel !)
- à peu près 50 g de beurre fait-maison.

⇒ Cassez le chocolat en morceaux et faites-le fondre au bain-marie sur feu doux, ajoutez un peu d’eau pour liquéfier un peu le mélange.

⇒ Une fois le chocolat bien lisse, hors du feu faites fondre le beurre.

⇒ Une fois le tout bien fondu et homogène, ajoutez le sucre et re-mélangez le tout.

⇒ Versez le tout dans un petit pot en verre (avec couvercle), laissez refroidir, fermez le pot et mettez-le au frais.

Bon appétit … Vous m’en direz des nouvelles !

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent
Champignons Comestibles
Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau