Les yaourts de Moune

Rubrique

Ce mois-ci, les yaourts fait-maison sont à l’honneur !

« Qui n’en veut ?
— C’est quoi ? (disent-elles ensemble d’une voix soupçonneuse du haut de leurs 3 et 6 ans !)
Ben, du yaourt ! (répond la mère avec une auréole au-dessus de la tête…)
Mouhais, je veux bien goûter (dit la grande sceptique)
Ah ouais, merci maman (dit la goulue confiante)
Tenez, mangez, mes bouchons…
— Alors  ?  (dit la mère interrogative)
Trop bon ça dis donc, pour une fois… (dit ma grande ingrate)
Ch’est quoi ?…  (dit la petite trop occupée à se goinfrer pour dire quoi que ce soit !)
C’est de la noix de coco avec des bananes ! (répond la mère en crânant…) »

Les recettes de base seront à base de lait de vache, mais vous pouvez le remplacer par n’importe quel autre lait animal : chèvre, brebis et pourquoi pas jument ou ânesse ! Et pour faire plaisir à ceux qui sont intolérants aux protéines animales, je vais vous donner quelques recettes pour préparer des yaourts végétaux !

Vous aurez sans doute parfois l’impression que je me répète... Ce n’est pas faux, mais c’est pour que chacun ait une recette complète qui corresponde vraiment à ses goûts, sans être obligé d’adapter celle du dessus ou celle du dessous.

En vrac

⇒ Le lait entier donne un yaourt plus ferme, mais vous pouvez utiliser du ½ écrémé ou même de l’écrémé (top pour faire du liquide à boire !)
⇒ Le lait de soja est pratiquement incontournable dans la recette typique aux laits végétaux ! À hauteur d’au moins 50 %
⇒ Si vous utilisez un lait du commerce (non frais), vous n’avez pas besoin de le faire bouillir
⇒ Pour commencer, on achète un yaourt du commerce bien frais (ceux en pot en verre sont top !), ensuite on peut réutiliser ses propres yaourts à chaque « fournée » ! Ici, c’est seulement après une dizaine (voire plus !) de productions maison que j’en rachète !
⇒ L’idéal est un yaourt nature non sucré en premier lieu, comme ça on peut lui rajouter tout ce qu’on veut !
⇒ Mélangez 2 laits différents pour plus de saveur : amande, coco, châtaigne, noisette, riz, soja…  Faites des essais et tenez-moi au courant !
⇒ Si vous n’avez pas de cocotte, vous pouvez mettre vos yaourts dans un sac isotherme avec 1 ou 2 bouteilles d’eau bouillante. Attention à la renverse, soyez adroits ! (moi, je n’essaie même pas !?…)
⇒ Et n’oubliez pas de garder un yaourt entier non aromatisé pour vos fournées suivantes...

Yaourt « nature »

Recettes de base

Avec un lait animal

- 1 yaourt nature non sucré (ou un ferment)
- 1 litre de lait entier (de ferme, c’est meilleur !)
- 1 gros faitout bien épais avec un couvercle ou une cocotte
- des pots en verre vides stérilisés (avec couvercles, c’est mieux, ça garde la chaleur plus longtemps)
- thermomètre de cuisine
- facultatif  : lait entier en poudre, bio évidemment !

> Faire chauffer le lait jusqu’à ébullition
> En même temps, faire bouillir un fond d’eau dans la cocotte
> Attendre que la température du lait redescende à 45°
> Éteindre le feu sous la cocotte et laisser l’eau
> Mettre le yaourt (ou le ferment)  dans le lait et touiller avec un fouet pour bien mélanger
> Rajouter 2 cuillerées à soupe (CS) de lait en poudre (en général, pas besoin de rajouter quoi que ce soit avec un lait entier de ferme, il est suffisamment crémeux pour donner un yaourt qui se tient !)
> Bien mélanger et verser dans les pots vides ébouillantés. Mettre les couvercles sur les pots s’ils en sont pourvus
> Les disposer dans la cocotte de manière, si possible, à ce que tous soient en contact avec l’eau
> Bien fermer la cocotte et ne pas toucher pendant au moins une douzaine d’heures
> 12 h après, sortir les yaourts et mettre au frais
> Dégustez…

Avec un lait végétal

- 1 yaourt au soja (ou un ferment)
- 1 litre de lait de soja
- 1 gros faitout bien épais avec un couvercle ou une cocotte
- des pots en verre vides stérilisés avec couvercles
- thermomètre de cuisine

> Faire chauffer le lait jusqu’à 55° environ
> En même temps, faire bouillir un fond d’eau dans la cocotte
> Attendre que la température du lait redescende un peu (au min. 50°)
> Éteindre le feu sous la cocotte et laisser l’eau
> Mettre le yaourt (ou le ferment)  dans le lait et touiller avec un fouet pour bien mélanger
> Bien mélanger et verser dans les pots vides ébouillantés. Mettre les couvercles sur les pots s’ils en sont pourvus
> Les disposer dans la cocotte
> Bien fermer la cocotte
> 12 h après, sortir les yaourts et mettre au frais
> Dégustez…

Ou plus simple  :

- 300 grammes de lait de soja
- 1 CS de jus de citron

> Mélanger le tout, couvrir
> Laisser reposer à température ambiante pendant une vingtaine d’heures
> C’est prêt… et c’est bon !
Qui dit mieux ?

Variantes

Dans le fond du pot, avant de verser le yaourt, vous pouvez rajouter :

- de la confiture
- du miel
- du sucre (de canne, roux, rapadura, mon préféré, miam !...)
- des céréales
- du cacao
- du caramel
- un carré de chocolat
- des fruits secs
- des morceaux de biscuits secs
- oléagineux réduits en poudre
- fruits mixés
- fruits en morceaux
- fleurs ou plantes

 

Recettes diverses et variées

Yaourts aux amandes

- ½ verre d’amandes pour ½ verre d’eau
- pots en verre stérilisés

⇒ Faire tremper les amandes dans de l’eau pendant toute une nuit
⇒ Les rincer, les peler (facile après trempage !) et les mixer avec la même quantité d’eau jusqu’à obtention d’une pâte plus ou moins liquide
⇒ Remplir les pots aux ¾ et couvrir d’une étamine (l’air doit circuler pour permettre la fermentation)
⇒ Laisser fermenter à température ambiante pendant 3-4 heures (un liquide transparent doit apparaître)
⇒ Consommer de suite ou placer au frais.

Yaourts au lait de chèvre

- 2 yaourts de chèvre (la première fois, prenez 2 yaourts de brebis ou de vache, ou un ferment)
- 1 litre de lait de chèvre frais
- 1 gros faitout bien épais avec un couvercle ou une cocotte
- des pots en verre vides stérilisés avec couvercles
- thermomètre de cuisine
- 1 cuillerée à café (CC) d’agar agar

⇒ Faire chauffer le lait jusqu’à ébullition
⇒ En même temps, faire bouillir un fond d’eau dans la cocotte
⇒ Attendre que la température du lait redescende à 45°
⇒ Éteindre le feu sous la cocotte et laisser l’eau
⇒ Mettre les yaourts (ou le ferment) dans le lait et touiller avec un fouet pour bien mélanger
⇒ Rajouter 1 CC d’agar agar
⇒ Bien mélanger et verser dans les pots vides ébouillantés. Mettre les couvercles sur les pots s’ils en sont pourvus
⇒ Les disposer dans la cocotte
⇒ Bien fermer la cocotte
⇒ 12 h après, sortir les yaourts et mettre au frais
⇒ Dégustez…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Grossesse et allaitement sans soucis
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science