Chute de la population des vertébrés de près de 60 % en 42 ans

Triste constat que celui du WWF (fonds mondial pour la nature) : entre 1970 et 2012, poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles ont vu leur population chuter de 58 %, les plus touchées étant les espèces d’eau douce, en recul de plus de 80 %.
Et quand on voit comment la France, qui se targue d’être à la pointe de l’écologie avec sa COP21, n’a plus aucun scrupule quand il s’agit de rayer une centaine d’espèces pourtant protégées, dans le dossier de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, il y a vraiment de quoi être inquiet.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 193

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de beauté naturelle
Trucs et astuces de santé
Et si vous manquiez de vitamine D ?