Du café pour rester jeune

Rubrique

Lui aussi veut jouer son rôle dans la protection contre Alzheimer ! Une équipe de chercheurs portugais, de l’université de Lisbonne, et français de l’Inserm, vient de montrer que la caféine, qu’on accuse toujours de nous « énerver », serait en réalité plutôt antistress ! Et elle aussi bloque l’activité de certains récepteurs ou vient les encombrer, ne laissant pas de place pour les vilaines plaques amyloïdes typiques d’Alzheimer. Évidemment, tout cela suppose que la consommation de café soit modérée et le café de qualité…

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 191

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de beauté naturelle
Trucs et astuces de santé
Et si vous manquiez de vitamine D ?