L’arbre aux mouchoirs

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

Il y a des arbres fétiches, présumés guérisseurs, que les humains couvrent de mouchoirs, tissus et bandelettes, des Vénérables transformés en épouvantails de couleur vibrant dans le vent.
Il y a des arbres qui ont, harmonieusement et de manière innée, leurs branches habillées de cotonnades et d’étoffes.
Ceux-là sont-ils les porteurs sacrés des désirs et des vœux de Dame Nature ?
Dans mon jardin, flottent des blancheurs virginales...

• Nom commun : arbre aux mouchoirs, aux pochettes, aux fantômes, aux colombes.
• Genre et espèce : Davidia involucrata.
• Famille : NYSSACEAE : arbres et arbustes – feuilles simples et alternes – fleurs en inflorescences – fruit : une drupe.
• Origine supposée : Chine.



L’arbre aux mouchoirs est un arbre à l’écorce brun-gris et écailleuse pouvant atteindre les 15 mètres de hauteur.

Les petites inflorescences globuleuses apparaissent en mai-juin. Elles sont constituées d’une majorité de fleurs mâles à plusieurs étamines aux anthères rouge-pourpré, et d’une seule fleur bisexuée mais que l’on peut considérer comme une fleur femelle car composée d’un proéminent ovaire vert entouré d’étamines souvent avortées, c’est-à-dire non fonctionnelles.

Les inflorescences pendantes sont coiffées de 2 grandes bractées blanches de longueurs inégales (pouvant atteindre 15 cm de long) qui tomberont dès que les fleurs mâles se faneront.

Les feuilles font songer à celles du tilleul. Feutrées sur l’envers, elles ont des nervures bien apparentes. Cordées, dentées et acuminées (pointe longue et effilée), elles sont longuement pétiolées.

Les fruits ressemblent à des noix. Ce sont des drupes charnues vertes qui brunissent au fil du temps. Elles sont comestibles une fois blettes.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Diététique de l'expérience
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Grossesse et allaitement sans soucis
Mon cahier des points qui guérissent