Le chrysanthellum

Pour redonner une nouvelle jeunesse à votre foie
Rubrique

Venu d’Amérique du Sud, le chrysanthellum ressemble à la camomille, mais ses indications thérapeutiques sont très différentes.

Le Chrysanthellum americanum est une jolie fleur appelée aussi camomille dorée. Elle pousse dans les savanes d’Amérique et d’Afrique. Ses fleurs, comme des têtes de chrysanthème jaune, jaune orangé, se balancent au sommet de tiges fines sur lesquelles s’alternent des feuilles très découpées.

TRADITIONS TROPICALES
En Afrique, en Haute-Volta, la plante est couramment utilisée, sous forme de décoction, pour combattre les problèmes hépatiques et sanguins. Au Mozambique, c’est l’un des remèdes contre la fièvre jaune. Un peu partout, la plante entière est utilisée en infusion contre la fièvre, notamment des enfants et, sous forme de cataplasme, pour éliminer les furoncles ou cicatriser les plaies. En Amérique du Sud, les utilisations traditionnelles sont semblables.

LES PRINCIPES JAUNES
Les principes actifs connus sont en majeure partie des flavonoïdes (ce qui explique la couleur jaune de la fleur). La plante a une puissante action anti-oxydante. Les Professeurs M. Pinkas, L. Bézanger-Beauquesne et M. Torck, auteurs du livre de référence « Les plantes dans la thérapeutique moderne » signalent en outre la présence de substances particulières : des chrysanthellines.

Retour au sommaire du Hors-Série n° 14

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de botanique
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de réflexologie plantaire