Le Programme Cosmétique de l'hiver

La saison froide est bien rude pour la peau. La vôtre, surtout celle du visage, s'assèche, tiraille, paraît terne et fatiguée ? C'est normal ! Froid et intempéries ajoutés à la fatigue ou au stress quotidien sont autant de facteurs qui jouent négativement sur l'état de votre épiderme. Normal, mais pas inéluctable. Luttez contre la fatalité ! Sortez vos armes (cosmétiques) pour gagner la bataille de la belle peau et du teint frais !

Vous la sortez tous les jours, à peine habillée d'une fine crème ou d'un léger fond de teint, et dans toutes les conditions atmosphériques. Vous la faites passer sans transition de la chaleur de votre appartement aux rigueurs de l'extérieur. Vous l'exposez au vent, à la pluie, au froid... et vous ne lui donnez pas forcément toujours le temps de se régénérer par de longues nuits de sommeil. Oui, vous lui faites tout cela, à votre peau. Et comment faire autrement ? On n'a souvent pas le choix de notre rythme de vie, ni celui du climat !

MAIS COMMENT RÉAGIT-ELLE ?
Plutôt mal, avouez-le. C'est que le froid la perturbe et entrave son fonctionnement optimal. Elle évacue ses cellules mortes plus difficilement et s'épaissit, régule moins bien son taux de lipides et se marque plus facilement des signes de l'âge, a tendance à s'assécher et à se fragiliser tout en devenant plus rugueuse et en perdant de son éclat, picotant, rougissant, tiraillant... en un mot : souffrant.

NE LA LAISSEZ PAS SEULE DANS L'ADVERSITÉ !
Votre plan de bataille tient en trois mots : nettoyer, nourrir, hydrater. Et la bonne idée est d'associer ces trois réconforts pour votre peau à chaque geste de soin que vous lui offrez.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Diététique de l'expérience
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas