Le Safran (Crocus sativus)

Ce qui pousse en octobre pour votre santé
Rubrique

Le safran est un petit crocus qu’il ne faut pas confondre avec le colchique qui pousse en cette période.

LE SAFRAN (Crocus sativus)
C’est une plante vivace aux feuilles longues et fines, aux fleurs de couleur violette et aux pistils pourvus de très longs stigmates. Ce sont ces stigmates séchés qui donneront le safran.

Dioscoride et Pline le conseillaient pour « provoquer l’urine », « calmer la toux » et « exciter aux jeux de l’amour ». Son utilisation médicinale s’est perdue de nos jours, certainement en raison de son coût, mais le safran n’en reste pas moins réputé pour calmer les douleurs abdominales et en cas de dysménorrhée. En Chine, il est aussi utilisé pour soigner l’embolie pulmonaire.

Il va falloir vous armer de patience pour récolter les stigmates du crocus, car il faut environ 160 fleurs pour faire un gramme de safran. Vous avez donc intérêt à prévoir une belle parcelle dédiée à cette épice si convoitée. Procédez le matin de bonne heure et prélevez les stigmates des fleurs juste écloses. Il va sans dire que cette opération va se renouveler pendant toute la période de floraison. Posez délicatement vos stigmates à sécher sur un panier ajouré, dans un endroit sombre, sec et ventilé. Évidemment, c’est une plante qui demande du temps et de l’énergie, mais elle a de nombreuses vertus, dont celle d’antidépresseur naturel, ce qui est précieux.

Pour  provoquer les règles :
Infusion : versez un litre d’eau bouillante sur 1 à 2 g de stigmates séchés et écrasés. Couvrez et oubliez pendant une demi-heure. Filtrez et buvez trois tasses par jour en dehors des repas.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier des points qui guérissent
Recettes gourmandes anti-cancer
Rhumatismes et autres maux articulaires
Les plantes qui guérissent (Poche)