L'entorse sous-astragalienne

Attention aux répercussions !
Rubrique

Le pied qui tourne dans un nid de poule, en descendant les escaliers ou en sautant d'un trottoir… il n'en faut pas beaucoup plus pour se tordre la cheville.

Mais attention. Si la grande majorité des entorses de cheville concerne essentiellement l'articulation péronéo-astragalienne, certaines d'entre elles intéressent l'articulation située à l'étage inférieur, entre l'astragale et le calcanéum. C'est l'entorse "sous-astragalienne". La distinction est importante car cette entorse est loin d'être bénigne et peut devenir chronique et empoisonner la vie.

RÉCIDIVES FRÉQUENTES
S'il ne s'agissait que d'un simple problème d'appellation médicale sans autre conséquence, cette entorse ne vaudrait pas la peine qu'on s'y attarde. Problème, une entorse SA méconnue, donc mal soignée, ou négligée, peut avoir des conséquences sérieuses pour la pratique du sport, course à pied notamment sur terrain accidenté, dans la vie professionnelle ou tout simplement dans les gestes de la vie courante (descente d'escaliers, de trottoirs).

MÉCONNAISSANCE MÉDICALE
Rares sont les médecins capables de diagnostiquer du premier coup cette entorse relativement peu fréquente, car encore faut-il connaître cette articulation et la biomécanique particulière qui la régit ! Sans parler des mécanismes d'entorses, SA ou PA, qui sont les mêmes. Ainsi, tout mouvement du pied mal contrôlé, course sur terrain accidenté ou port de talons hauts lors de la marche par exemple, est susceptible de provoquer une entorse SA ou PA.

DIAGNOSTIC DIFFICILE
La confusion est également entretenue du fait de la proximité des deux articulations SA et PA. En cas d'entorse SA, les douleurs et l'œdème sont situés tout près de la malléole externe. Les symptômes sont identiques en cas d'entorse PA, dont l'œdème et la douleur peuvent d'ailleurs venir « recouvrir » le sinus du tarse.

SOUS-ASTRAGALIENNE ? QUÉSACO ?
Plus précisément, l'articulation sous-astragalienne est située sous l'astragale, au niveau de l'arrière-pied. Le plafond de cette articulation est constitué de l'astragale et le plancher, du calcanéum.

SINUS DOULOUREUX
D'une façon générale, toute palpation douloureuse du sinus du tarse sans douleur de la malléole externe, à plus forte raison en cas d'œdème ou d'ecchymose, doit faire évoquer de principe une entorse SA. Il en est de même lors des mouvements douloureux de cheville.

STRAPPING SPÉCIFIQUE…
Un strapping pendant au moins 21 jours associé à l'arrêt du sport sont indispensables. Mais si l'articulation est mal immobilisée, le ligament en haie risque de mal cicatriser, pour devenir inefficace dans son rôle de maintien des deux facettes articulaires osseuses de l'astragale et du calcanéum.

… ET INFILTRATIONS
Dans certains cas de douleur chronique de l'articulation SA, l'injection de corticoïdes dans le sinus du tarse peut soulager durablement l'articulation. Enfin, ce n'est que lorsque les entorses SA surviennent à répétition (le ligament en haie est définitivement déchiré) qu'il faut se résoudre à l'intervention chirurgicale pour une intervention dite "de cadrage" du ligament.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Les clés de l'alimentation santé
Mon cahier de sophrologie