Les pépins de pamplemousse

Un antibiotique naturel
Rubrique

Contrairement aux antibiotiques qui ne devraient plus être « automatiques », le pépin de pamplemousse lutte contre les bactéries et les virus, mais sans abîmer la flore intestinale, au contraire !

L’action antibiotique des pépins de pamplemousse fut découverte par hasard en 1980. En jardinant, un médecin biologiste, Jacob Harich, remarqua que les pépins de pamplemousse, jetés sur son tas de compost, ne pourrissaient pas. En les analysant en laboratoire, il découvrit alors que ceux-ci contenaient une substance antibiotique très puissante et dépourvue de toxicité.

UNE EFFICACITÉ RMARQUABLE
Son action est efficace sur environ 800 souches de bactéries et virus, 100 souches de champignons et de nombreux parasites. De plus, contrairement aux antibiotiques, l’extrait de pépins de pamplemousse renforce le système immunitaire et améliore la flore intestinale en détruisant les bactéries nocives tout en stimulant les bonnes.

Retour au sommaire du Hors-Série n° 14

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de botanique
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de réflexologie plantaire