L’été au jardin : travaux et plaisirs abondants...

Tout va très vite, tout est à faire ! Profiter du jardin impose au jardinier de s’organiser et de savoir lâcher prise de temps à autre.

L’été offre souvent l’occasion de faire de nombreuses activités dont certaines nous éloignent du jardin ; il ne faut pas que cela soit un crève-cœur pour le jardinier. En fait, la vigilance doit s’exercer surtout sur l’arrosage et le maintien d’un état sanitaire correct ; ce dernier point importe à la fois pour la période en cours, mais aussi pour la saison suivante : une invasion parasitaire (insectes, bactéries, virus ou champignons) modifie l’équilibre écologique du jardin durablement.

Pour l’arrosage, les consignes classiques s’appliquent : choix d’espèces peu gourmandes que l’on habituera, par un arrosage hebdomadaire, à aller chercher l’eau en profondeur, binages, paillages, réduction des apports d’engrais azotés (compost et autres).

Pour l’équilibre écologique du jardin : anticipation en organisant le jardin pour limiter la diffusion parasitaire (dispersion des espèces, espèces résistantes, associations de plantes, respect de la rotation) ; introduction des auxiliaires « généralistes » qui pourront survivre, même en cas d’absence de certains parasites ; renforcement des défenses des plantes par des pulvérisations de décoction de prêle, poudrage au lithothamne, traitements préventifs au cuivre et au soufre.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Le Guide du thé vert