Belle-Santé N° 124 (épuisé / disponible en pdf)

Prix
2,00 €
Numéro
124

Avril 2010

Dans ce numéro :

Vitamine D, pas seulement pour vos os
Acné : les soins naturels
Psoriasis, les plantes les plus efficaces
Douleurs, les meilleurs produits naturels pour les soulager
Nouvelles ampoules, comment s'y retrouver
Sclérose en plaques : comment nourrir sa myéline ?
Trucs de santé au thé.
Et toutes vos rubriques habituelles...

Format du magazine

Édito

Écolos, mais pas machos

J’étais en terminale quand j’ai rencontré Lucie Aubrac, la grande résistante disparue il y a trois ans maintenant. Son humour, son franc-parler, sa manière de rapporter son histoire, tout est gravé en moi, jusqu’à l’une de ses dernières remarques : « Vous savez ce que je considère comme le plus grand progrès pour les femmes depuis la guerre ? L’invention du mouchoir en papier ! » Elle affirmait que son pire souvenir de femme, c’était le lavage des mouchoirs…
Et aujourd’hui, dans Belle-Santé, on vous propose des articles pour faire vos couches lavables, votre lessive… Simone Chamoux, qui a vécu les couches lavables et écrivait auparavant des recettes pour Belle-Santé, m’écrit pour me signaler que c’est le monde à l’envers.

Je peux tout à fait comprendre ce genre de remarques et imaginer à quel point, pour certaines femmes, les rouleaux d’essuie-tout, les couches jetables ou les mouchoirs en papier peuvent avoir un parfum de liberté. Mais voilà, il faut faire un constat : on est en train de bousiller la planète ! Alors, pour rester optimistes et arriver à concilier écologie et féminisme, essayons de réfléchir un peu plus loin : on a des machines à laver de plus en plus perfectionnées et capables de faire le sale boulot à notre place, en économisant l’eau et avec des lessives bio si possible. Et Moune, qui écrit pour nous la rubrique « fait-maison », affirme gagner du temps depuis qu’elle fait tout elle-même et qu’elle préfère mille fois ça à perdre son temps dans les magasins. Bref, pour elle, c’est un plaisir de faire sa lessive, son pain, son beurre, de coudre ses couches lavables et de faire en sorte qu’elles soient les plus pratiques possibles ! Et elle considère sa nouvelle manière de vivre comme un réel progrès dans sa vie.
Il ne s’agit pas de retourner à l’âge des cavernes, mais d’essayer de concilier progrès et respect de l’environnement.

Et puis, alors que le MLF (Mouvement de Libération des Femmes) fête cette année ses 40 ans, rappelons que 70 % des tâches ménagères sont encore assumées par les femmes… Un vrai partage de la vaisselle, de la lessive, du passage d’aspirateur, il faudra encore quelques années pour y parvenir, mais ce ne serait pas ça, le véritable progrès ?
Pour moi, le respect des femmes et celui de l’environnement sont parfaitement conciliables, n’en déplaise à Elisabeth Badinter qui, si elle a sans doute souvent raison, s’est trompée, il y a quelques semaines, en affirmant dans les médias que les écolos étaient des machos… Dans les familles que je connais et qui utilisent les couches lavables, les hommes sont au contraire particulièrement impliqués dans les taches ménagères !

Bonne lecture et à très vite,

Sommaire du magazine

En bref

Trucs

Environnement

Courriers

Pharmacie nature

Nutrithérapie

Connaître les produits

Grandir dans notre monde

Recettes de cuisine

Réflexo, massages...

Soins naturels pour les ados

Botanique

Aliments

Remèdes nature

Corps-esprit

Ingrédients

Examens

Urgences

Jardin bio

Fait-maison

Connaître les animaux

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
L'alimentation santé : les recettes!
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison