Rebelle-Santé n° 230

Prix
3,00 €
Numéro
230

NOVEMBRE 2020

Dans ce numéro :

Pour un vieillissement en bonne santé, misez sur le glutathion ! Conseils pour en augmenter vos taux.
• Une poitrine ferme et galbée grâce à des exercices faciles, les mouvements qui soignent !
• Des recettes naturelles pour limiter la chute de cheveux.
• Quelques recettes cosmétiques simples et faciles réalisées avec de l'huile essentielle de badiane.
• Bois de hô,
l'huile essentielle antiseptique/antivirale pour tous !
• Microbiotes : Comment prendre soin de nos "jardins intérieurs.
Recettes sans gluten et sans caséine avec du chanvre.

Format du magazine

Édito

Si j'étais chercheuse...

10 fois j’ai recommencé à écrire ce texte. Devais-je ou non aborder la pandémie ? Comment savoir quoi en penser quand même la communauté scientifique et médicale apparaît si divisée ?

Naturellement, je penche du côté des scientifiques, universitaires et professionnels de la santé qui, dans deux récentes tribunes – une sur Mediapart et l’autre dans Le Parisien –, appellent nos autorités à revoir leur stratégie de gestion de la crise sanitaire en cessant de prendre des mesures dictées par la peur. Car s’il y a bien une émotion qui me paraît toxique, c’est la peur.

Or, à force de contradictions et d’incohérences, mais aussi de décisions autoritaires, plus personne ou presque ne croit aux discours officiels. Résultat : les complotismes en tout genre vont bon train, et l’ultracrépidarianisme* devient plus contagieux encore que le virus. Alors à quoi bon ajouter encore mon grain de sel à celui des millions d’experts ès Covid autodésignés. Le virus semble s’ingénier à dérouter les scientifiques et les certitudes de comptoir me fatiguent un peu.
Pourtant, un élément que j’ai retrouvé dans plusieurs études me paraît important : le pouvoir de contamination varie selon les individus, autrement dit les porteurs du virus sont plus ou moins contagieux. Et si j’étais une chercheuse, je crois que je suivrais cette piste, pour essayer de comprendre ce qu’ont en commun les « super contaminateurs ».

Mais je ne suis pas chercheuse, alors je vais me contenter d’attendre impatiemment les résultats des essais cliniques avec la molécule repérée par les chercheurs de l’Institut Pasteur et je me réjouis qu’enfin l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) soutienne des essais cliniques avec des plantes en Afrique (voir p. 8).

Je vous laisse à la lecture de ce beau numéro d'automne, avec un dossier complet sur les microbiotes, mais aussi un bel exemple de victoire citoyenne pour laisser couler librement la Loire, et bien d'autres articles passionnants.

Bonne lecture et bel automne !

Sophie Lacoste

 * Ce terme désigne un comportement assez courant, surtout depuis la généralisation des réseaux sociaux, et devenu carrément pandémique ces derniers mois – sans doute un effet indirect du coronavirus –, qui consiste à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée.

Sommaire du magazine

Trucs

Réflexo, massages...

Animaux et faune en bref

Sélection Livres

En bref

Recettes cosméto

Nutrithérapie

Remèdes nature

Prévention

Courriers

Thérapies naturelles

Examens

Botanique

Ingrédients

Urgences

Connaître les animaux

Lithothérapie

Recettes de cuisine

Fait-maison

Calendrier des travaux

Pathologies

Solutions cosméto

En bref

Jardin bio

Pharmacie nature

Rencontres

Corps-esprit

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier de tisanes