Maquillage de mardi-gras

Rubrique

Un peu d’huile, du beurre de karité et de l’argile rouge, ou de la betterave, quelques fruits ou légumes colorés, un peu de fécule... et vos bambins se tranforment en petit chat ou en renardeau, en deux coups de cuillères à pot !

Mardi-gras s’approche à grands pas, c’est le 4 mars, et on n’a encore rien prévu pour badigeonner la bouille de nos marmichoux… Mais on peut rigoler en se maquillant toute l’année ! Alors pas de panique, vous allez voir, on va se concocter des petits maquillages rigolos et naturels… Ça nous évitera les allergies aux vilains conservateurs et autres joyeusetés incorporées si généreusement dans tous nos cosmétiques…
Et puis évidemment, le top, c’est de les préparer avec eux, c’est plus facile de leur faire accepter un rouge moins pétant quand ce sont eux qui l’ont fabriqué !

LES MATIÈRES PREMIÈRES
1. LES COULEURS
ROUGE / ROSE : betterave, fraise, framboise, myrtille, pétales de coquelicot, argile rouge, hibiscus, ultramarine rose, ocre rose, ocre rouge…
JAUNE : argile jaune, ocre jaune, curcuma…
VERT : épinards, argile verte, ortie, matcha, spiruline, chlorophylle en poudre…
BLEU : cassis, indigo…
MARRON : cacao…
VIOLET / MAUVE : chou rouge, argile violette, indigo + ocre jaune, terre noire des Indes + ocre rose…
NOIR : charbon végétal, terre noire des Indes…
BLANC : argile blanche, oxyde de zinc…

Exemples de couleurs obtenues
Noir : carbonate de calcium + oxyde de fer noir
Blanc : carbonate de calcium + argile blanche
Rouge : carbonate de calcium + argile rouge
Rose : carbonate de calcium + argile rose
Jaune : carbonate de calcium + oxyde de fer jaune

2. LES MATIFIANTS, LES ÉPAISSISSANTS
Ce sont eux qui vont nous aider à épaissir et à matifier nos couleurs.
=> On peut utiliser indifféremment le carbonate de calcium (en pharmacie), l’oxyde de zinc (en pharmacie) ou l’argile blanche (en pharmacie ou magasin bio), l’arrow root (racine de Marante, en magasin bio) ou la fécule (maïs ou pomme de terre, en magasin bio), le tapioca (racine de manioc, en magasin bio)... Cette matière première nous permet de matifier et de lier les pigments avec la base afin que la couleur ne soit pas trop « translucide ».

3.LES HUILES VÉGÉTALES ET LES BEURRES
Pour transformer les bases et les faire tenir sur la peau, il faut une phase grasse afin que nos couleurs puissent s’étaler et tenir dans la durée.
=> Huile végétale d'olive, la plus susceptible de se trouver dans nos placards.
=> Huile végétale de jojoba, c’est la meilleure pour la peau et c’est ce qu’on appelle une huile sèche, c’est-à-dire qu’elle ne laisse pas de sensation de gras sur la peau.
=> Beurre de karité, super adapté aux peaux sensibles.
=> Huile végétale de noix de coco, qui a la faculté d’être plutôt solide comme un beurre et qui sent extrêmement bon ! (il vaut mieux éviter l’huile d’amande douce, parfois allergisante).
Mais vous pouvez très bien remplacer un beurre par un autre, ou une huile végétale par une autre…

LE MATÉRIEL
- des petits pots en verre avec couvercles
- cuillère à café
- cuillère à soupe
- des pinceaux
- un mortier et un pilon, si vous avez
- casseroles
- égouttoir
- tissu blanc.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Bien manger sans cuisiner
Recettes gourmandes anti-cancer
Produits chimiques : l'overdose