Mon chat va devoir s’habituer à la « colocation » !

Rien ne dit que votre chat va partager votre enthousiasme pour votre nouvel amour, votre bébé ou votre nouvelle recrue à quatre pattes !

En tant qu’humain, « plus vous êtes de fous et plus ça vous réjouit » ! En effet, comme le chien, vous êtes un être social qui a besoin d’interactions avec les autres, pour vous sentir bien. C’est d’ailleurs pourquoi les célibataires sont si souvent en quête de l’âme sœur, les couples désireux d’un bébé, et les familles, heureuses d’adopter un petit compagnon… Mais pour votre chat qui est d’abord un animal territorial, cette cohabitation forcée est surtout source de stress. Certains s’en accommodent très vite : soit parce que c’est dans leur nature d’être « cool », soit parce qu’ils ont accès à l’extérieur (la partie envahie par les nouveaux venus ne représente alors qu’une petite portion de leur territoire). Mais d’autres ne le prennent pas très bien…

En douceur, l’adaptation…
Évitez de sortir d’emblée la grosse artillerie en lui donnant un tranquillisant sous prétexte que les premiers temps sont durs. Jouez plutôt la carte du naturel. Par exemple, pour habituer deux chats l’un à l’autre, frottez les joues de l’un avec une compresse que vous utilisez pour frotter ensuite le dos de l’autre (et inversement) : c’est une petite astuce toute simple pour que chacun reconnaisse son odeur (ses phéromones très exactement) chez l’autre, ce qui peut grandement faciliter leur phase d’adaptation.

Et si vraiment votre chat est trop stressé, ayez le réflexe homéopathie : par exemple, Staphysagria (en 15 CH, 5 granules par jour) est le médicament de choix des chats qui griffent les meubles parce qu’ils craignent que leur territoire ne soit menacé. On peut y rajouter Nux vomica (en 15 CH, 5 granules par jour) en cas de marquage urinaire associé. On peut aussi donner un anti-stress léger (Zylkène®, protéine qui fait dormir les petits après la tétée) : c’est sans danger.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Agenda de la sagesse 2021
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Recettes gourmandes anti-cancer