Rubrique

L’alimentation nous fournit une quantité impressionnante de molécules non nutritionnelles : les phyto-composés. On a ainsi identifié, à ce jour, plus de 8000 polyphénols et plus de 700 caroténoïdes. Ces substances d’origine végétale sont capables de moduler de nombreuses réactions au niveau cellulaire, mais aussi de préserver la santé d’un tissu, à l’image de la lutéine, un pigment d’importance majeure assurant la protection du tissu rétinien tapissant le fond de l’oeil.

Rubrique

Une candidose intestinale chronique peut être améliorée par des traitements antifongiques mais les rechutes sont fréquentes car le Candida albicans possède une arme secrète : le biofilm, une sorte de carapace dont il s’entoure et qui lui permet de résister indéfiniment aux traitements antifongiques. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des substances naturelles capables de détruire les biofilms. Cet article vous les fait découvrir.

Rubrique

Avant de passer en revue les substances naturelles qui peuvent aider à supporter les traitements anticancéreux, il me semble important de faire un petit point sur l’hygiène de vie la plus recommandable en prévention ou pour éviter les rechutes.

Rubrique

Si 16 % des Français sont obèses, d’après les derniers chiffres disponibles, environ 30 % d’entre eux sont en surpoids ! À l’évidence, on est face à un "gros" problème de santé publique, sachant que l’obésité et le surpoids augmentent le risque de maladies métaboliques chroniques telles que le diabète de type 2 et les maladies cardio-vasculaires.

Rubrique

L’hypersensibilité chimique est un trouble de santé caractéristique, pour ne pas dire emblématique, d’une civilisation qui, au lendemain de la seconde guerre mondiale, a définitivement basculé dans le tout-chimique, y compris en médecine.

Rubrique

On connaissait déjà les probiotiques, bien utiles pour combattre les troubles intestinaux ou l’eczéma atopique, mais, jusqu’à ces dernières années, on ignorait complètement la capacité de certains d’entre eux à agir aussi sur la dépression ou l’anxiété.

Rubrique

Auparavant, la carence en iode constituait la cause principale du dysfonctionnement de la glande thyroïde. Ce problème d’origine nutritionnelle est aujourd’hui supplanté par un problème d’origine auto-immune responsable, à lui seul, de l’immense majorité des cas d’hypothyroïdie.

L’acné est une affection cutanée caractérisée par une production excessive de sébum, un corps gras qui protège la peau et l’empêche de se dessécher. Cette hypersécrétion de sébum a pour conséquence de boucher les conduits des glandes sébacées, provoquant l’apparition de lésions (comédons, papules, pustules, nodules inflammatoires).

Rubrique

À  l’âge de 4 ans, les trois quarts des enfants ont déjà été en contact avec le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1). Ce virus est à l’origine de l’herpès buccal, forme d’herpès la plus courante, qui concerne au minimum 6 millions de personnes en France. L’herpès simplex de type 2 (HSV-2), moins répandu que celui de type 1, cible la région génitale.

Rubrique

Je suis de ceux qui vivent tantôt dans l’émerveillement, tantôt dans l’horreur » (Edgard Morin)

Rubrique

Après un cancer, il est naturel de s’inquiéter d’une éventuelle rechute, d’autant plus qu’on sait pertinemment que des cellules cancéreuses « dormantes » peuvent survivre aux traitements, notamment aux chimiothérapies. Pour vaincre l’incertitude du lendemain, beaucoup s’engagent dans une démarche de prévention active de la rechute, qui va nécessairement passer par un soutien du système immunitaire, mais aussi par le recours à des substances naturelles destinées à assurer la « chimioprévention »

Rubrique

Également connue sous le nom de borréliose en Europe, la maladie de Lyme est une infection due à des bactéries appelées borrélies, transmises par les tiques, des arachnides vivant dans les forêts, les bois, les jardins et les hautes herbes. Suivant les régions, il peut y avoir de 10 à 30 % ou plus de tiques porteuses de borrélies.

Rubrique

La ménopause se caractérise par la disparition définitive des règles. Une disparition qui coïncide avec l’arrêt de la sécrétion d’hormones par les ovaires, en l’occurrence les œstrogènes et la progestérone.

Rubrique

Curieuse coïncidence : le jour même où j’ai commencé à rédiger cet article, un grand quotidien national consacrait une page au syndrome de fatigue chronique (SFC). On pouvait y lire le témoignage émouvant d’une ancienne candidate d’un télé-crochet victime d’une mononucléose alors qu’elle était en studio pour l’enregistrement de son premier album.

Rubrique

Derrière la vitamine B17 se cache l’amygdaline, une substance isolée en 1837 qui, une fois décomposée dans l’organisme, libère un poison : le cyanure. C’est un médecin russe qui, le premier, eut l’idée d’employer l’amygdaline pour traiter le cancer et ce, dès 1845 ! Il ne s’agit donc pas d’une découverte récente.

Découvrez nos livres santé

Champignons Comestibles
Mon cahier de beauté naturelle
Soigner les enfants avec les pierres
L'alimentation santé : les recettes