Que manger contre les problèmes oculaires ?

Rubrique

Quel rapport entre les yeux et l’alimentation ? C’est aveuglant ! Ils raffolent de vitamines, d’oméga 3 et de polyphénols, apprécient la myrtille, la lutéine, la zéaxantine. Une alimentation sur mesure peut aider à prévenir les maladies oculaires ou à en ralentir l’évolution.

MON ŒIL!
Baisse de la vue, cataracte, dégénérescence maculaire... les 3 préoccupations ophtalmologiques majeures sont précisément celles pour lesquelles l’assiette peut jouer un rôle. Et même de la myopie à la conjonctivite, quelle que soit la cause des problèmes d’yeux, mal manger les aggrave toujours.
=> D’abord, la presbytie. Si vous avez besoin de plus de lumière pour voir et que vous aimeriez doubler la longueur de vos bras afin de lire correctement les minuscules caractères imprimés sur le journal, nous y sommes.
=> Ensuite, la cataracte. On l’appelle la «ride de l’œil», c’est dire si elle est liée au vieillissement. Lorsque le cristallin, toujours lui, devient opaque, on voit moins bien, puis plus du tout. C’est la cataracte.
=> Puis, la redoutable dégénérescence maculaire (DMLA), qui prive de la vue 1 million de personnes en France. Peu à peu, on perd la vision centrale, pour ne plus distinguer de formes que sur le côté. Cette maladie dramatique peut être prévenue ou, en tout cas, repoussée. Mais elle ne peut pas être soignée (sauf dans de rares cas), elle est irréversible. Raison de plus pour surtout ne pas lui laisser une chance de s’installer.

VOS AMIS
- Poissons gras, nous voilà ! Les oméga 3 (la fraction DHA) fluidifient la membrane des globules rouges et des vaisseaux minuscules qui nourrissent l’œil. La meilleure source est le lait maternel. Mais peut-être avez-vous passé l’âge ?... d’où l’utilité du thon, maquereau, hareng et consorts.
- La myrtille favorise la vue, surtout nocturne, et améliore le confort visuel. En renforçant les petits vaisseaux sanguins de l’œil, elle défatigue et protège l’organe lui-même. Elle facilite l’adaptation entre un environnement très lumineux et un très sombre (utile sur la route, notamment). Ce petit fruit est en effet ultra riche en antioxydants qui vont se fixer spécifiquement dans l’œil.
- Le rôle de la vitamine A dans la vision est prouvé depuis longtemps. Cette vitamine est essentielle à la formation de pigments rétiniens : lorsqu’on en manque, on voit moins bien, surtout dans l’obscurité. De plus, elle est importante pour la santé de la surface de l’œil. Beurre (le matin sur les tartines), jaune d’œuf, foie et huile de foie de poisson en apportent de généreuses quantités.
- La vitamine E renforce l’activité de la A. Pourquoi pas un petit peu d’huile de germe de blé ? Ou des amandes et des noix pendant le repas ? D’autant que les bons acides gras sont indispensables à la santé de la rétine. Ne vous lancez surtout pas dans un régime "sans graisse"!
- Les flavonoïdes sont TRÈS importants. Thé, vin rouge, raisin, petits fruits, rouges ou noirs. Obligatoires à chaque repas.
- Popeye devait avoir la vue perçante : les épinards sont fort riches en deux antioxydants spécifiques de l’œil, la lutéine et la zéaxanthine. Les brocolis, le maïs, les fruits et les légumes orange ou jaunes se défendent pas mal non plus. Seuls ces deux antioxydants, naturellement présents dans l’œil, permettent de distinguer les détails (lecture, écriture, travaux de précision, couture...). Ils protègent l’œil et renforcent ses vaisseaux nourriciers. Il est prouvé que de faibles niveaux de lutéine et de zéaxanthine sont corrélés à l’apparition de la dégénérescence maculaire, de la cataracte, et même aux simples troubles de la vue (notamment éblouissement et moindre perception des couleurs).
- 5 fruits et légumes par jour, on le dit, on le répète. Pourquoi ? Ce sont de véritables boucliers oculaires. La vitamine C ralentit la progression de la cataracte, s’oppose aux maladies dégénératives, au glaucome et évite les micro-hémorragies des minuscules vaisseaux qui irriguent l’œil. Cap sur les fruits rouges, le chou, et les fruits et légumes en général.
- Le béta-carotène est l’antioxydant de la vision. Mangez régulièrement des légumes verts à feuilles, des épinards, des fruits et légumes colorés en rouge et orangé (carotte, poivron, melon, mangue, abricot...) qui en contiennent beaucoup, surtout si vous êtes souvent exposé au soleil.
- Le zinc joue un rôle crucial dans le bon fonctionnement de la rétine. Hélas, près de 100 % des seniors manquent de ce minéral, pourtant important sur tous les plans (immunitaire, musculaire...). Les huîtres sont de loin les meilleures sources en zinc. Sinon pensez pot-au-feu, foie, crabe ou volaille...
- Incroyable le nombre de personnes qui se plaignent d’yeux secs, alors qu’ils sont simplement déshydratés. Choisissez de l’eau soit filtrée (du robinet), soit type Evian, Mont Roucous, ou n’importe quelle marque faiblement minéralisée. Vous pouvez aussi forcer sur les aliments très aqueux, comme le concombre, la salade, les tomates.

VOS ENNEMIS
- L’excès de produits laitiers. Certains médecins estiment qu’il serait préférable de ne pas en manger du tout, surtout si vous avez déjà un début de cataracte. Sans aller jusque là, limitez au maximum votre consommation. 1 par jour, c’est amplement suffisant.
- Le sucre, les sucreries ainsi que tous les autres aliments à IG élevé, à savoir pain et riz blancs, farine blanche, céréales d’une manière générale (sauf les riz basmati, complet et quinoa), pommes de terre (sauf si elles sont cuites à la vapeur avec un peu d’huile d’olive), galettes de riz soufflé... sont tous néfastes si consommés en excès ou seuls, c’est-à-dire sans légumes verts.

3 CONSEILS EN +
=> L’œil est ultrasensible à l’environnement : pollution, lumière, soleil, air trop sec, trop froid, trop chaud, il subit tout cela de plein fouet. Protégez-le dans la mesure du possible. Les maîtres mots : pas de tabac, prudence au soleil.
=> Le ginkgo biloba, plante géniale s’il en est, améliore de façon étonnante la vision des personnes qui “ne voient plus clair” à partir d’un certain âge, car elle rétablit la circulation sanguine dans les tout petits vaisseaux de l’œil. Le résultat est particulièrement spectaculaire pour les fumeurs ou les personnes vivant en zone polluée. Un seul conseil : essayez, et vous verrez. Par ailleurs, en prévention du glaucome, il a fait ses preuves!
=> Maintenez-vous à bonne distance de l’écran de télévision (au moins 1 m) et ne laissez pas le reste de la pièce dans l’obscurité. Profitez des pages de pub pour faire une pause (dans l’idéal, toutes les 90 minutes maximum).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Poids : mode d'emploi
Mon cahier de remèdes aux épices
Mon cahier de radiesthésie