Pierre d'alun et déodorants, suite...

Rubrique

Je souhaiterais avoir une précision suite à la réponse de Laurence Wittner consacrée à la pierre d'alun (revue de mai). Je suis déconcertée depuis cette lecture. En effet, j'avais connaissance qu'il existait deux pierres d'alun : la pierre d'alun naturelle (potassium alun) et la pierre d'alun synthétique (ammonium alun). La première naturelle, potassium alun est sans danger alors que la deuxième synthétique, ammonium alun est à proscrire. Sur ces données, j'utilise donc la première pour remplacer tous les déodorants contenant des sels d'aluminium. Votre article relance donc le débat et je désirerais avoir confirmation que ces deux types de pierre d'alun sont concernés. »

Mme B. de la Loire

LA RÉPONSE DE LAURENCE WITTNER

Je suis vraiment désolée, mais oui : que la pierre d'alun soit naturelle ou synthétique, elle contient de l'aluminium. Il y a de l'aluminium dans TOUTES les pierres d'alun, il est libéré en partie au contact de l'eau ou de la sueur dans TOUS les cas (on parle bien des MÊMES ions aluminium que ceux qui se trouvent dans les sels d'aluminium synthétiques des antitranspirants) et il est donc susceptible de pénétrer dans l'organisme, surtout si la peau est lésée (rasage, épilation...). Il est courant d'entendre dire que la pierre d'alun naturelle est plus stable que la synthétique... mais c'est une idée reçue, qui n'a jamais eu de confirmation scientifique.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 147

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de recettes kombucha et kéfir
Les trois clés de la santé
Les points qui guérissent
Mon cahier de remèdes au bicarbonate