Du curry pour booster son immunité

Rubrique

Encore une fois, il semble que ce soit la curcumine du curcuma à laquelle on doive cet effet du curry découvert par des chercheurs de l’Oregon State University. En effet, elle augmente les niveaux d’une protéine, la protéine CAMP, qui joue un rôle clé dans la réponse du système immunitaire. Elle est, par exemple, le seul peptide antimicrobien connu chez les humains qui ait la capacité de tuer un large éventail de bactéries, de protéger contre la tuberculose ou encore contre le développement d’une septicémie. La vitamine D augmente son taux. L’impact de la curcumine n’est pas aussi puissant que celui de la vitamine D, mais la curcumine présente aussi des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 147

Découvrez nos livres santé

Mon cahier de recettes kombucha et kéfir
Les trois clés de la santé
Les points qui guérissent
Mon cahier de remèdes au bicarbonate